Recevez mes recettes directement dans votre boîte mél !

lundi 28 décembre 2015

Sablés (LA recette à adopter)

C'est la douceur des fêtes par excellence, celle que l'on confectionne chaque année depuis qu'on est tout petits ... Elle fait partie de ces recettes qui sentent bon les souvenirs d'enfance. Mais encore faut-il trouver la recette : celle qui nous donne des sablés bien croustillants sur les bords mais un peu moelleux à coeur, avec un bon goût de vanille, de beurre et une pointe d'amande. Une pâte facile et rapide à réaliser, assez ferme pour découper facilement des biscuits qui se tiennent mais assez souple pour ne pas avoir besoin de gros muscles pour étaler la pâte au rouleau à pâtisserie. Vous voulez cette recette ?
Bon, allez, c'est bien parce que c'est vous, parce que c'est période de fête et ... aussi un peu parce que c'est le but de ce blog : je partage THE recette de sablés, je n'en changerai plus. Sans grande surprise, elle provient du blog de Sally .
 
Avec les quantités ci-dessous, vous pourrez faire une bonne vingtaine de sablés de taille moyenne. Vous me pardonnerez la qualité des photos, prises dans la nuit (oui, je suis passée à la pâtisserie nocturne). Attention : cette recette requiert un temps de repos au réfrigérateur d'au  moins une heure, n'y coupez pas au risqué d'avoir des sablés qui s'étalent lamentablement sur la plaque lors de la cuisson ...
 
 
Ingrédients pour les sablés : 
  • 170g de beurre doux, en pommade
  • 150g de sucre en poudre
  • 1 gros oeuf, à température ambiante
  • 2 cuillères à café d'extrait de vanille liquide
  • 2 gouttes d'arôme d'amande amère
  • 281g de farine T45
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel fin

Ingrédients pour la glace royale : 
  • 1 blanc d'oeuf
  • 150g de sucre glace
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • colorant (facultatif)
Ingrédients pour la décoration :
  • perles ou vermicelles multicolores
  • vermicelles de chocolat


ETAPE 1 : Préparation de la pâte à sablés (attention : nécessite 1 h de refrigération)
1/ Dans le bol du robot équipé de la feuille (ou à la main avec une maryse), crémer le beurre pendant une minute.
2/ Ajouter le sucre et fouetter (avec le fouet) à grande vitesse, pendant 3 ou 4 minutes, jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux et pâle. Prendre soin de bien râcler les bords du bol de temps en temps.
3/ Ajouter l'oeuf, la vanille liquide et l'arôme d'amande amère. Fouetter pendant deux minutes environ, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
4/ Dans un autre bol, verser la farine, le sel et la levure. Mélanger.
5/ Remettre la feuille du robot (ou reprendre la maryse) et incorporer la moitié du mélange de farine à la préparation (3). Mélanger à petite vitesse.
6/ Ajouter le restant de la farine. Mélanger.
7/ Former une boule de pâte. La diviser en deux et étaler chaque moitié de pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 6mm environ. Il est plus simple d'étaler la pâte avant de la placer au réfrigérateur et, double avantage, elle prendra mieux le froid ainsi.
8/ Placer les disques de pâte au réfrigérateur pendant au moins une heure et jusqu'à une journée.

ETAPE 2 : Découpage et cuisson des sablés
1/ Préchauffer le four à 180 degrés. Préparer une plaque à pâtisserie (perforée si possible) en la couvrant d'une feuille de papier sulfurisé.
2/ Sortir les disques de pâte du réfrigérateur et y découper des forms à l'emporte-pieces.
3/ Placer les sablés sur la plaque, légèrement espacés.
4/ Reformer des boules de pâte, les étaler et recommencer à y découper des sablés. Renouveler jusqu'à épuisement de la pâte.
5/ Enfourner jusqu'à ce que les sablés soient légèrement colorés sur le dessus et sur les côtés. Il faudra compter environ 10 minutes, à adapter à votre four.
6/ À la sortie du four, laisser les sablés sur la plaque pendant 5 minutes avant de les transférer sur une grille à pâtisserie jusqu'à complet refroidissement.
7/ Décorer les sablés froids de chocolat fondu, de glace royale etc...

ETAPE 3 : Confection de la glace royale et décoration
1/ Battre le blanc en neige.
2/ Y ajouter le sucre et le jus de citron. Fouetter au batteur électrique ou au robot afin d'obtenir une consistance de meringue. Vous pouvez également ajouter du colorant.
3/ Placer la glace royale dans une poche à douille et décorer les biscuits selon vos envies et talents ;-)
4/ Laisser le glaçage sécher à température ambiante pendant quelques heures. Conserver les sablés dans une boîte hermétique.


Et voici le résultat :
 
 
 



 

dimanche 27 décembre 2015

Mini tartelettes à l'ananas (recette de Christophe Felder)

Je lorgnais depuis un bon moment déjà sur ces petites tartelettes dont la recette est issue de l'astucieux chapitre "mignardise" de l'ouvrage Pâtisserie ! (aka la Bible rose) de Christophe Felder (aka le Dieu des adeptes de pâtisserie). J'avais tous les ingredients sous le coude alors, à l'occasion d'un pique-nique entre amis j'ai tout dégainé. Sans surprise, la recette est parfaite, certes, un peu longue avec toutes les étapes mais pas compliquée du tout. Et le résultat est au top : des mini tartelettes avec une pâte sablée bien croquante, acidulées par l'ananas au bon goût de frangipane et de noix de coco grillée et une pointe de rhum brun ... Oui, c'est bien cela, vous l'avez compris, il y a des accents de Pina Colada dans ces tartelettes - sacré Christophe ;-) ! -.
 
Avec les quantités ci-dessous, on obtient une quinzaine de mini tartelettes. J'ai utilisé les empreintes à mini tartelettes en silicone de Tefal et c'était parfait ! La recette originale est realisée avec un "vrai" ananas (lire : un ananas frais, entier, galère de chez galère à décortiquer) mais j'ai préféré lâchement ouvrir une boîte de tranches d'ananas au sirop (oui, je sais, honte à moi) et c'était délicieux tout de même ;-) J'ai également opté pour une solution plus rapide et plus simple pour le nappage et ai simplement fait fondre un peu de confiture d'ananas que j'ai badigeonné sur mes fruits. Néanmoins, je vous indique tout de même la procédure à suivre si jamais vous voulez suivre la recette du chef à la lettre.
 

Ingrédients pour les fonds de tartelettes en pâte sablée : 
  • 150g de farine T45
  • 1 pincée de levure chimique
  • 75g de sucre en poudre
  • zeste d'1/2 orange
  • 75g de beurre doux, en pomade
  • 1 jaune d'oeuf`
  • 1 cuillère à soupe d'eau minérale

Ingrédients pour la frangipane : 
  • 120g de beurre doux, en pommade
  • 2 oeufs, à température ambiante
  • 120g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de rhum brun
  • 120g de poudre d'amande
  • 1 pincée de sel fin
Ingrédients pour le nappage :
  • 10g de gélatine en feuilles
  • 150g d'eau minérale
  • 200g de sucre semoule
  • 1/4 d'orange zestée
  • 1/4 de citron zesté
  • 1/2 gousse de vanille
OU :
  •  confiture d'ananas
Ingrédients pour la garniture et la finition :
  • 50g de noix de coco râpée + un peu pour la finition
  • rhum brun
  • 1 ananas ou 1 boîte d'ananas en tranches, au sirop
  • 1 citron vert 


ETAPE 1 : Préparation de la pâte sablée (attention : nécessite 1 h de refrigération)
1/ Dans le bol du robot équipé de la feuille (ou sur un plan de travail fariné, en travaillant avec les mains), verser la farine, la levure, le sucre le zeste d'une demi orange râpé finement (on sort sa Microplane d'amourrrrr) et le beurre. Mélanger afin d'obtenir une pâte sableuse.
2/ Former un puits au centre. Y verser l'eau et l'oeuf.
3/ Mélanger rapidement, sans trop travailler jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
4/ Diviser la pâte en deux boules, les aplatir légèrement et les envelopper de film alimentaire.
5/ Placer au réfrigérateur pendant une heure, au minimum. Préparer la frangipane pendant ce temps.
 
ETAPE 2 : Préparation de la frangipane
1/ Dans un saladier (ou dans le bol du robot), travailler le beurre mou à l'aide d'un fouet, assez vivement.
2/ Ajouter les oeufs et la moitié du sucre en poudre. Fouetter énergiquement.
3/ Verser le reste du sucre, le rhum, la poudre d'amandes et le sel fin. Mélanger au fouet, sans blanchir.
4/ Verser la frangipane dans une poche munie d'une douille lisse. Réserver.
2/ Ajouter la purée de potiron , le sucre, la vanille liquide, les épices et le sel. Mélanger.

ETAPE 3 : Confection et cuisson des fonds de pâte sablée
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Fariner légèrement le plan de travail et étaler la pâte sablée au rouleau sur environ 2mm d'épaisseur. Entreposer au réfrigérateur quelques minutes.
3/ À l'aide d'un emporte-pièce dentellé, découper des disques de 6cm (à adapter au diamètre de vos empreintes à mini-tartelettes, évidemment).
4/ Foncer les empreintes à mini-tartelettes et piquer les fonds de pâte à l'aide des dents d'une fourchette.
5/ Pocher de frangipane les fonds de tartelettes crus. Ne pas remplir les fonds jusqu'en haut car la frangipane va gonfler lors de la cuisson.
6/ Saupoudrer la frangipane de noix de coco râpée.
7/ Enfourner pendant 12-15 minutes environ, jusqu'à ce que les tartelettes soient bien dorées. En effet, la pâte sablée doit être bien cuite afin de conserver son croquant.
8/ Arroser les tartelettes de rhum brun dès la sortie du four.
9/ Laisser les tartelettes dans le moule quelques minutes avant de les laisser refroidir complètement sur une grille.

ETAPE 4 : Préparation du glaçage
1/ Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans un demi-litre d'eau minérale très froide pendant une dizaine de minutes.
2/ Dans une casserole, verser 150g d'eau minérale, le sucre en poudre, les zestes d'agrumes et la demi-gousse de vanille grattée. Porter à ebullition sur feu moyen.
3/ Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine égouttées et mélanger doucement au fouet.
4/ Filtrer le glaçage dans une passoire fine. Réserver au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

ETAPE 5 : Garniture et finition des tartelettes
1/ Découper l'ananas en petits bâtonnets.
2/ Déposer 6 bâtonnets d'ananas sur chaque tartelette. Zester un citron vert au-dessus des tartelettes
3/ À l'aide d'un pinceau, badigeonner chaque tartelette de glaçage presque figé (ou de confiture d'ananas fondue sur feu doux quelques minutes).
4/ Saupoudrer les tartelettes d'un peu de noix de coco râpée.
5/ Conserver au réfrigérateur jusqu'à dégustation. Se régaler. Se lécher les doigts collants. Recommencer.


Et voici le résultat :


 
 
 
Pas-à-pas en images
 
Préparation de la pâte sablée :

Préparation de la frangipane :

Découpage des fonds de tartelettes à l'emporte-pièce :
 
Fonçage des empreintes à mini tartelettes :

Pochage de la frangipane et pluie de noix de coco râpée :
 
À la sortie du four ... on arose d'un peu de rhum brun (oui, un peu)
 
Découpage des bâtonnets d'ananas :
 
Garniture : bâtonnets d'ananas et zeste de citron vert :
 
Finition : glaçage aux agrumes (ou confiture d'ananas) et noix de coco :

vendredi 25 décembre 2015

Mi-cuit au chocolat (recette de Christophe Michalak)

Ah ... le mi-cuit au chocolat ... grand classique des restos qui fait de nombreux adeptes. Ce que j'aime le plus c'est cet instant où l'on plante sa cuillère dans le mi-cuit pour faire couler son Coeur mega chocolaté. C'est que chacun a un peu sa technique : le gourmand impatient qui plonge sa cuillère en plein milieu d'un geste bien assuré et ouvre le gâteau en deux (sans pitié ...), le timide qui fait durer le plaisir en plantant sa cuillère précautionneusement sur les bords et en avançant petit à petit vers le centre jusqu'à creuser ce petit trou qui laissera s'écouler le chocolat.
 
Aucune difficulté dans la réalisation du mi-cuit, la recette est même très rapide ! La seule vraie difficulté réside dans la cuisson ... une minute de trop et c'est la cata. Pas de coeur coulant. Déception à chaque coup de cuillère. Pas de lave chocolatée. Rien. Nada. Juste un fondant au chocolat bidon. Alors pour éviter ce fâcheux incident, on suit la recette de Michalak, tirée de son livre Les desserts qui me font craquer à la virgule près !
 
 Avec les proportions indiquées ci-dessous, vous pourrez réaliser 5 mi-cuits de 8cm de diamètre. Utilisez de préférences des petits moules en aluminium, c'est le must pour avoir des bords qui cuisent rapidement et un coeur qui demeure bien coulant.
 

Ingrédients pour les mi-cuits : 
  • 110g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 150g d'oeufs entiers
  • 90g de beurre doux
  • 40g de farine type 55
  • 120g de sucre en poudre
Ingrédients pour le moule et la finition : 
  • un peu de beurre fondu
  • sucre en poudre
  • sucre en glace


ETAPE 1 : Préparation des mi-cuits 
1/ Préchauffer le four à 210 degrés.
2/ À l'aide d'un pinceau, badigeonner les moules de beurre fondu et tapisser le fond et les bords de sucre en poudre. Il s'agit ici de procéder comme on a l'habitude de la faire avec de la farine; mais le sucre premettra d'ajouter un peu de craquant aux gâteaux.
3/ Faire fondre le beurre doux et le chocolat au bain-marie.
4/ Dans un saladier, fouetter brièvement les oeufs entiers et le sucre en poudre. Attention : il faut simplement faire un peu mousser le mélange mais surtout pas le blanchir car on ne souhaite pas incorporer d'air.
5/ Ajouter le mélange chocolat-beurre fondu au mélange oeufs-sucre. Mélanger délicatement.
6/ Ajouter la farine tamisée et la fleur de sel et mélanger délicatement.
7/ Verser la pâte dans les moules et enfourner pendant 8 minutes. Le dessus des gâteaux doit être à peine saisi, c'est ce qui garantira un coeur encore très coulant.
8/ Conserver les mi-cuits dans le moule jusqu'au moment de servir et démouler sur une assiette. Si les moelleux ont été cuits à l'avance, il sufira de les réchauffer 10 secondes au micro-ondes. Si vous les avez congelés avant caisson, il vous faudra les cuire 2 minutes de plus.
9/ Saupoudrer de sucre glace avant de servir et accompagner de chnatilly et/ou de glace à la vanille.


Voici le résultat :
 
Un "après-avant" :
 
 
 

Brownies chocolat & Peanut Butter

 
Vous aimez le brownie bien dense, élastique, garni de pépites de chocolat noir et qui colle un peu aux dents ? Ne cherchez plus, vous êtes chanceux,  le voici ! Vous raffolez également de Peanut Butter crémeux légèrement salé et adorez croquer les pépites de beurre de cacahuète ? Décidément, vous tombez bien, c'est par ici aussi. Et pour votre plus grand plaisir les deux sont réunis dans cette recette qui devrait presque être interdite : The Brownie atomique fourré d'une couche de crème au Peanut Butter et parsemé de pépites de chocolat et de beurre de cacahuètes. Pour les adeptes de Reese's, ce gâteau c'est le graal ... tout simplement. Parce que je vous aime.
 
La recette provient bien évidemment du blog de Sally, spécialiste en matière de douceurs américaines de dingues (j'ai déjà testé son Corn Bread -ici-, son cake au potiron & pépites de chocolat --, le marbré au tourbillon de Nutella -clic-) ... J'ai suivi sa recette à la virgule près et n'ai changé que la façon de procéder afin d'obtenir un crémeux au Peanut Butter plus régulier et plus facile à manipuler.
 
Avec les proportions indiquées ci-dessous, vous pourrez réaliser un brownie carré de 20cm que vous découperez en 16 parts :) Les parts seront petites, certes, mais ... comment dire ... suffisantes.
 
Allez, hop ! Place à la recette !
 

Ingrédients pour le brownie : 
  • 115g de beurre doux
  • 228g de chocolat noir (de 64 à 70% de cacao)
  • 150g de sucre en poudre
  • 40g de vergeoise blonds (light brown sugar)
  • 3 gros oeufs
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille liquide
  •  80g de farine T45
  • 11g de cacao en poudre, non sucré
  • 2g de sel de Guérande
Ingrédients pour la crème au peanut butter : 
  • 185g de beurre de cacahuètes crémeux (marque Reese's pour moi)
  • 120g de sucre glace
  • 2 cuillères à café d'extrait de vanille liquide
  • 30ml de lait entier
Ingrédients pour la finition : 
  • 25g de pépites de chocolat noir
  • 25g de pépites de peanut butter (marque Reese's pour moi)

ETAPE 1 : Préparation de la garniture au beurre de cacahuètes
1/ Dans le bol du robot, équipé de la feuille, crémer le beurre de cacahuètes, le sucre glace, la vanille liquide et le lait à moyenne-grande vitesse jusqu'à obtenir une texture épaisse similaire à une pâte à cookies.
2/ Placer une feuille de papier sulfurisé au fond de votre moule carré et y tasser la preparation au beurre de cacahuètes (voir photos ci-dessous).
3/ Replier les bords de la feuille et placer le carré de pâte au congélateur le temps de préparer le brownie.

ETAPE 2 : Préparation du brownie
1/ Préchauffer le four à 180 degrés. Chemiser le moule/cadre carré de papier sulfurisé.
2/ Faire fondre le chocolat cassé en morceaux et le beurre au bain-marie. Transvaser le mélange dans un grand bol et laisser tiédir pendant 10 minutes.
3/ Ajouter le sucre en poudre et la vergeoise dans le mélange chocolat-beurre. Mélanger au fouet mais sans incorporer d'air.
4/ Ajouter les oeufs, un par un, en mélangeant entre chaque ajout.
5/ Ajouter la vanille liquide, la farine et la poudre de cacao tamisées et le sel. Mélanger entre chaque ajout jusqu'à obtenir une preparation homogène mais sans insister et délicatement afin de ne pas incorporer d'air (le brownie doit avoir une texture compacte).

ETAPE 3 : Montage, caisson et finition
1/ Verser la moitié de la préparation à brownie au fond du moule/cadre chemisé.
2/ Déballer et déposer délicatement le carré congelé de crème au beurre de cacahuètes sur la préparation de brownie.
3/ Recouvrir avec le restant de pâte à brownie.
4/ Parsemer le dessus du brownie de pépites de chocolat noir et de pépites au beurre de cacahuètes. Enfoncer légèrement les pépites dans la pâte.
5/ Enfourner pendant 35 minutes environ jusqu'à ce que les bords du brownie se détachent un peu du moule/cadre et que la pointe du testeur ressorte presque immaculée. Attention, la durée peut varier d'un four à l'autre, commencez à verifier la caisson à partir de 30 minutes.
6/ Laisser le brownie refroidir complètement dans son moule, déposé sur une grille à patisserie, avant de le découper en carrés. Le brownie est vraiment fondant avec son insert au peanut butter alors petit conseil : passez le brownie au réfrigérateur pendant 30 minutes avant la découpe et utilisez un couteau bien aiguisé qu'il vous faudra essuyer entre chaque utilisation au risque de ne pas obtenir de belles parts bien nettes.
7/ Se régaler. Se débarbouiller le contour de la bouche. Recommencer.


Voici le résultat :
 
 
 
 
 
 
Pas-à-pas en images :
 
On crème les ingrédients de l'insert au beurre de cacahuètes :
 
 
On tasse la pâte au beurre de cacahuètes au fond du moule :
 
On enveloppe le carré de pâte et on le bloque au froid :
 
On ajoute les sucres, les oeufs, la vanille, le cacao, le sel et la farine
au mélange beurre-chocolat fondu :
 
 
Et on alterne : une couche de brownie ...

... l'insert de crème au peanut butter ...

... une seconde couche de brownie ...

On parsème de pépites de chocolat et de peanut butter, on met dans le four :
 
On attend - le nez collé à la vitre du four - et on en sort ceci :
 
Il ne reste plus qu'à démouler et découper en petits carrés :
 
 
 

Cake à la semoule de blé, marmelade d'oranges & noix de coco (recette de Yotam Ottolenghi)

C'est officiel : j'ai été Yotamisée. Et plus je teste de recettes de Yotam Ottolenghi plus mon degré d'addiction s'accroît. Après la réussite des sablés au tahini -ici- et les cookies aux cranberries & pépites de chocolat blanc --, puisque jamais deux sans trois, j'ai opté pour ce cake un peu original avec le mélange de semoule de blé et de noix de coco râpée dont la recette est tirée de son superbe livre Jerusalem À première vue, à la lecture des ingrédients, on peut craindre un gâteau un peu sec et bourratif mais j'ai accordé touta ma confiance à Yotam et ... j'ai bien fait ! Le cake est vraiment très moelleux qui fond dans la bouche, léger et juste dosé comme il faut pour qu'aucun de ces arômes, pourtant forts : orange, noix de coco et fleur d'oranger, ne devienne écoeurant. Un joli mélange de saveur qui prend tout son charme à la degustation. Une recette - très simple, qui plus est -  à tester absolument !
 
Avec les proportions indiquées ci-dessous, vous pourrez réaliser deux cakes de 20cm environ. Moi, j'ai opté pour un petit cake de 18m et un gros de 24cm. Vous pouvez aussi simplement diviser les quantités par deux afin d'obtenir un seul cake. Yotam Ottolenghi suggère de servir ce gâteau accompagné de yaourt grec parfumé de quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger; je ne l'ai pas fait mais si Yotam le dit ...
 
Allez, hop ! Place à la recette !
 

Ingrédients pour le cake : 
  • 180ml d'huile de tournesol
  • 240ml de jus d'orange
  • 160g de marmelade d'oranges (finement coupée, sans peau)
  • 4 oeufs
  • 70g de sucre extra-fin
  • 70g de noix de coco râpée
  • 90g de farine T45
  • 180g de semoule de blé fine
  • zeste d'une orange
  • 2 cuillères à soupe de poudre d'amandes
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 2 pincées de sel fin
Ingrédients pour le sirop d'imbibage : 
  • 200g de sucre en poudre
  • 140ml d'eau minérale
  • 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
Ingrédients pour la finition (facultatif) : 
  • yaourt grec
  • quelques gouttes du sirop d'imbibage
  • un peu  de marmelade d'orange
  • un peu de noix de coco râpée


ETAPE 1 : Préparation du cake
1/ Préchauffer le four à 180 degrés. Beurrer et fariner le(s) moule(s) à cake.
2/ Dans un grand bol, fouetter (au robot ou au batteur électrique) l'huile, le jus d'orange, la marmalade d'oranges, les oeufs et le zeste d'orange jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ma marmelade contenait pas mal de gros morceaux alors j'ai passé le mélange au mixeur plongeant afin de le rendre plus homogène.
3/ Dans un autre saladier, mélanger le sucre, la noix de coco râpée, la farine, la semoule de blé, la poudre d'amandes et la levure chimique.
4/ Incorporer les ingrédients secs(3) au mélange humide(2) et mélanger jusqu'à ce que la preparation soit homogène.
5/ Verser la pâte dans le(s) moule(s) à cake et enfourner pendant 45 minutes environ. Le cake devra être joliment doré mais encore souple au toucher. Lorsque le cake est presque cuit, procéder à la préparation du sirop d'imbibage (étape 2).

ETAPE 2 : Préparation du sirop d'imbibage
1/ Dans une petite casserole, porter à ébullition l'eau, le sucre et l'eau de fleur d'oranger.
2/ Maintenir l'ébullition pendant une minute et retirer du feu. Réserver.

ETAPE 3 : Finition
1/ À l'aide d'un pinceau, imbiber le cake avec la moitié du sirop dès la sortie du four. Attendre quelques minutes et imbiber de nouveau le cake de sirop, procéder ainsi petit à petit en laissant à chaque fois le temps au sirop d'être absorbé par le gâteau avant d'en ajouter.
2/ Laisser le gâteau refroidir complètement avant de le démouler.
3/ Dans une petite casserole, faire fondre un peu de marmelade d'orange et en napper finement la surface du cake afin de le rendre brillant.
4/ Éventuellement, saupoudrer de noix de coco râpée ou décorer d'amandes entières ou effilées.
5/ Servir accompagné de yaourt grec sucré de quelques gouttes de sirop d'imbibage. Se régaler. Se lécher les doigts. Recommencer.


Voici le résultat :

 
 
 
 
Pas-à-pas en images :
 
Les ingrédients secs d'un côté :
 
 Les ingrédients "humides" de l'autre :

On mélange le tout, on enfourne :

On bagigeonne de sirop le cake encore chaud :


Et on savoure ...
 

vendredi 18 décembre 2015

Cake au potiron & pépites de chocolat (ou Pumpkin Bread with Chocolate Chips)

Plusieurs semaines que je ne trouvais plus de purée de potiron de ma marque favorite (aka Libby's), la meilleure, 100% citrouille, rien d'autre. Alors j'ai guetté ... et un jour elle est réapparue sur les étagères du supermarché ... et très vite dans le placard de ma cuisine. Voi-là. Stock à jour. Mais j'en fais quoi ? Un petit tour sur le blog de Sally -ici- et, évidemment, en moins de deux minutes on trouve une recette à tester ... et à adorer.
Voici donc un cake au potiron et aux pépites de chocolat. Et, si l'intitulé vous vaudra les yeux ronds de vos goûteurs, lorsqu'ils auront croqué dans une part de ce gateau, vous serez leur déesse. Rien que ça, oui. Ce cake est parfait, archi moelleux grâce à l'utilisation d'huile de colza et de purée de potiron qui le rendent humide; délicieusement parfumé aux épices et parfums d'hiver (potiron, orange, cannelle, girofle ...) et truffé de pépites de chocolat noir ... C'est bien simple, ma goûteuse professionnelle (qui se reconnaîtra) le place dans son top 5 !
 
Avec les quantités ci-dessous, vous pourrez réaliser un grand cake dans un moule de 24cm et deux petits cakes de 8cm (ou bien un seul, dans un moule de 26-28cm).  Pour information, j'ai simplement remplacé toute la liste d'épices par de la cannelle et un peu de mélange quatre-épices.
Vous pouvez également utiliser cette recette en version muffins et en réduisant le temps de cuisson.
 
 
 
Ingrédients pour le cake : 
  • 220g de farine T45
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 2 cuillères à café de cannelle en poudre
  • 2 cuillères à café de mélange quatre épices (ou mélange pour pain d'épices)
  • 1/2 cuillère à café de sel de Guérande
  • 2 gros oeufs, à température ambiante
  • 150g de sucre en poudre
  • 100g de sucre brun (ou vergeoise blonde)
  • 340g de purée de potiron (fraiche ou en conserve)
  • 120ml d'huile de colza (ou autre huile végétale neutre)
  • 60ml de jus d'orange
  • 120g de pépites de chocolat noir

ETAPE 1 : Préparation du cake
1/ Préchauffer le four à 180 degrés. Beurrer et fariner un moule à cake.
2/ Dans un grand saladier, verser la farine,  le bicarbonate de soude, la levure chimique, la cannelle, le mélange quatre épices et le sel. Mélanger. et le sel. Mélanger.
2/ Dans le bol du robot, équipé du fouet, mettre les oeufs, le sucre en poudre, le sucre brun. Fouetter pendant trois bonnes minutes à grande vitesse.
3/ Ajouter la purée de potiron, l'huile de colza et le jus d'orange. Mélanger entre chaque ajout.
4/ Verser ce mélange liquide sur les ingrédients secs et les incorporer délicatement à l'aide d'une spatule ou d'une cuillère en bois. La pâte ne sera pas vraiment homogène, il va rester des grumeaux mais ce n'est pas grave, il ne faut surtout pas trop insister en mélangeant.
5/ Ajouter les pépites de chocolat et les incorporer dèlicatement.
6/ Verser la préparation dans le moule à cake préalablement beurré et fariné.

ETAPE 2 : Cuisson du cake
1/ Enfourner le cake pendant environ 55 minutes.
2/ Au bout de 10 minutes de cuisson, beurrer généreusement la lame d'un couteau et tracer une fente sur toute la longueur du cake et sur environ 1cm de profondeur. Cet acte de barbarie a pour objectif de faciliter la pousse du cake qui va ainsi former une belle bosse sur le dessus.
3/ Vérifier la cuisson régulièrement, une lame insérée au coeur du cake doit ressortir presque propre lorsque le gâteau est cuit. Si le cake fonce trop sur le haut, n'hésitez pas à le couvrir d'une feuille de papier aluminium.
4/ Laisser le cake refroidir complétement dans le moule, posé sur une grille à pâtisserie, avant de le démouler et de le trancher.


Voici le résultat :