Recevez mes recettes directement dans votre boîte mél !

vendredi 31 janvier 2014

Choux à la crème ... vanille bourbon (recette de Christophe Adam)

Je la tiens, je la tiens ! J'ai testé il y a peu la recette de choux de Michalak pour la première fois ici avec mes petits choux garnis de chantilly à la vanille et à la fève tonka et j'ai été séduite ! Fière de mes mignons petits choux tout ronds et bien gonflés mais tout de même un peu pessimiste : et si c'était la chance du premier essai ? Et si, en fait, ce n'était qu'un heureux hasard ? Alors, hop, je me suis décidée à ne pas en rester là et à tester de nouveau cette pâte à choux histoire de vraiment me l'approprier. Et grand bien m'en a fait ! Le résultat est tout aussi réussi que la première fois, mes choux sont parfaits et cette recette est définitivement devenue MA recette de pâte à choux. Quant au craquelin, c'est bien simple, je suis à deux doigts de remplir mon congélateur de petits disques de craquelins ! Sans blague, si il y a bien une recette de choux à garder, c'est celle-ci !

Cette fois, je les ai garnis d'une crème pâtissière légère (euh, "légère" parce que la crème pâtissière est aérée par de la crème fouettée) à la vanille tout droit sortie du superbe livre Eclairs ! de Christophe Adam.

Ingrédients pour le craquelin :
  • 40g de beurre pommade (doux ou demi-sel)
  • 50g de farine
  • 50g de sucre cassonade
  • 1 pincée de fleur de sel (sauf si vous utilisez du beurre demi-sel)

Ingrédients pour la pâte à choux :
  • 50g d'eau
  • 50g de lait frais entier
  • 45g de beurre doux
  • 55g de farine
  • 1 pincée de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 100g d'oeufs (à température ambiante) battus en omelette
Ingrédients pour la crème pâtissière légère à la vanille :
  • 31cl de lait entier
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 oeuf entier
  • 60g de sucre semoule
  • 40g de Maïzena
  • 100g de crème liquide entière très froide

Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation du craquelin
1/ Dans un petit saladier, mettre le beurre pommade, la cassonade et la farine.
2/ Malaxer les ingrédients entre vos mains afin de former une boule.
3/ Déposer la boule de pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et l’étaler finement à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Idéalement, le craquelin doit avoir 2mm d’épaisseur.
4/ À l’aide d’un emporte-pièce légèrement plus petit que vos choux, découper des petits cercles de craquelin.
5/ Mettre les disques de craquelin au congélateur le temps de préparer et dresser la pâte à choux.

ETAPE 2 : Préparation de la pâte à choux
1/ Préchauffer le four à 185 degrés.
2/ À l'aide d'un emporte-pièce (ou d'un gabarit), tracer des cercles d'environ 3,5cm, en quinquonce, sur votre feuille de papier sulfurisé/papier cuisson. Retourner la feuille. Ces cercles vous indiqueront le diamètre à respecter lorsque vous disposerez vos choux sur la plaque.
3/ Dans une casserole, porter à ébullition le lait, l'eau, le sucre, le sel et le beurre coupé en petits morceaux.
4/ Hors du feu, ajouter la farine d'un seul coup et mélanger vivement à l'aide d'une cuillère en bois afin d'incorporer la farine jusqu'à obtenir une pâte assez lisse.
5/ Remettre la casserole sur feu moyen et remuer sans cesse, toujours avec la cuillère en bois, afin de dessécher la pâte. Vous saurez que la pâte est desséchée lorsqu'elle colle un peu au fond de la casserole en laissant une petite pellicule sur les parois.
6/ Transférer alors la pâte dans un saladier et mélanger pendant 2 minutes (à la main ou au fouet électrique - avec les crochets) afin de refroidir la pâte. Elle doit être redescendue à 45 degrés maximum lorsque vous allez incorporer les oeufs.
7/ Incorporer 50g d'oeufs battus tout en mélangeant (à la main ou au fouet électrique) jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Ajouter petit à petit le reste des oeufs battus en omelette et bien mélanger.  La technique de Michalak pour vérifier la consistance de la pâte à choux, c'est de tracer un sillon dans la pâte avec son doigt. Si la pâte a la bonne texture alors le sillon doit lentement se refermer.

ETAPE 3 : Dressage et cuisson des choux
1/ Mettre votre pâte à choux, encore tiède, dans une poche à douille lisse et assez large.
2/ Former les choux sur la feuille de papier sulfurisé, elle-même posée sur une (ou deux) plaque(s) à pâtisserie. J'ai un four à sole qui a tendance à trop chauffer par le bas alors je double systèmatiquement mes plaques de cuisson et cela fonctionne à merveille !
3/ Sortir les disques de craquelin du congélateur et en poser un sur chaque chou en appuyant à peine pour le fixer (Cf. photo ci-dessous).
4/ Enfourner à 185 degrés pendant environ 35-40 minutes en surveillant bien mais sans ouvrir la porte du four. Si, comme moi, vous ne parvenez pas à décoller votre nez de la porte vitrée du four, vous verrez lentement fondre les disques de craquelin au-dessus des choux qui vont peu à peu gonfler tout en rondeur.
5/ Lorsque les choux sont bien gonflés et dorés et que vous ne voyez plus de petites bulles sur les côtés, vous pouvez éteindre le four et entrouvrir la porte pendant 5 minutes. Avant d'éteindre le four vous pouvez sortir un chou et l'ouvrir afin de vous assurer qu'il est cuit à l'intérieur.
6/ Transférer les choux sur une grille afin de les laisser refroidir complètement avant de les garnir de chantilly. Il ne faut pas laisser refroidir les choux sur la plaque de cuisson car cela produit trop d'humidité en-dessous des choux.
ETAPE 4 : Préparation de la crème pâtissière légère à la vanille 
1/ Fendre la gousse de vanille dans le sens de la longueur et racler l'intérieur avec la pointe d'un couteau pour prélever les grains.
2/ Verser le lait dans une casserole et y ajouter la gousse et les graines de vanille.
3/ Porter le lait à ébullition, retirer du feu, couvrir et laisser infuser 10 minutes.
4/ Dans un saladier, fouetter le jaune d'oeuf, l'oeuf entier et le sucre en poudre. Ajouter la Maïzena.
5/ Filtrer le lait vanillé à travers une passoire très fine et le porter de nouveau à ébullition.
6/ Ajouter, sans cesser de fouetter, le mélange oeufs-sucre-Maïzena et faire bouillir - en remuant bien - sur feu doux pendant 5 minutes jusqu'à ce que le mélange épaississe.
7/ Verser la crème pâtissière dans un récipient et filmer au contact. Laisser refroidir au réfrigérateur jusqu'à ce que la crème atteigne 15 degrés.
8/ Sortir la crème pâtissière du réfrigérateur et la fouetter quelques minutes afin de l'assouplir un peu.
9/ Dans un saladier, fouetter la crème liquide bien froide en chantilly.
10/ Assembler les deux crèmes délicatement à l'aide d'une spatule en soulevant bien le mélange.
11/ Placer la crème dans une poche munie d'une douille à garnir.
assez ferme.

ETAPE 5 : Garnissage des choux et finition
1/ À l'aide d'une douille, percer le dessous de chaque chou (un seul trou, au centre, suffira).
2/ À l'aide de votre poche à douille, garnir généreusement les choux de crème pâtissière à la vanille par l'ouverture.  
3/ Saupoudrer le haut des choux de sucre glace tamisé.
Et voici le résultat :







mardi 28 janvier 2014

Brownies (recette Valrhona)

Je sais, je sais, il y a des milliers de recettes de brownies sur la blogosphère ... Mais je voulais tester celle-ci puisque c'est tout de même la recette Valrhona ! Au vu des ingrédients, elle m'a semblé coller à ce que je considère être un vrai brownie : beaucoup de beurre, du chocolat amer, du cacao, des noix de pécan et du sucre ... beaucoup de sucre ! Alors c'est certain, on a vu mieux comme dessert "pour garder la ligne" mais on a bien là la texture du brownie, un gâteau vraiment très moelleux à coeur recouvert d'une très fine couche croquante et craquelée.

Je reste (presque entièrement) fidèle à la recette de Valhrona mais je ne peux m'empêcher d'aller piocher quelques astuces chez mon cher Pierre Hermé (Mes desserts au chocolat) quant à la réalisation ... Notamment pour les noix de pécan grillées, un vrai petit plus pour le croquant et le goût !

À noter : c'est un gâteau très vite préparé mais il est préférable de le conserver 24 heures avant de le déguster, il n'en sera que meilleur !

Ingrédients :
  • 170g de beurre doux
  • 3 oeufs
  • 100g de sucre en poudre (120g dans la recette Valrhona)
  • 120g de cassonade
  • 90g de chocolat (64% de cacao)
  • 10g de cacao amer en poudre
  • 40g de farine
  • 100g de noix de pécan

Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !



ETAPE 1 : Préparation des noix grillées
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Disposer les noix de pécan en une seule couche sur une plaque de pâtisserie.
3/ Enfourner pendant 10 à 15 minutes afin de torréfier les noix.
4/ Sortir les noix du four, laisser refroidir et concasser en gros morceaux.

ETAPE 2 : Préparation du brownie
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Hacher le chocolat, couper le beurre en morceaux et mettre le tout à fondre au bain-marie. Laisser tiédir.
3/ Dans un saladier, fouetter rapidement les oeufs, le sucre en poudre et la cassonade. Il ne faut pas faire mousser le mélange, inutile donc de fouetter longuement, quelques tours de fouet suffiront !
4/ Incorporer le chocolat-beurre fondus au mélange précédent.
5/ Tamiser la farine et le cacao en poudre et les incorporer au mélange.
6/ Ajouter les noix de pécan grillées et concassées et mélanger. Donner simplement quelques tours de fouet/cuillère à la préparation.
7/ Verser la préparation dans un moule carré (20x20cm pour moi) ou rectangulaire tapissé de papier sulfurisé. Indispensable le papier sulfurisé car le brownie est plutôt collant et serait bien difficile à sortir du moule ...
8/ Enfourner le brownie pendant environ 20 minutes. Une petite croûte va se former à la surface mais la pointe d'un couteau plantée dans le gâteau devra ressortir maculée.
9/ Sortir le brownie du four et le laisser refoidir sur une grille pendant au moins 30 minutes avant de le démouler.
10/ Passer la lame d'un couteau entre le brownie et les parois du moule pour démouler le gâteau. Le retourner, ôter la feuille de papier sulfurisé, remettre le gâteau à l'endroit et le laisser complètement refoidir à temperature ambiante avant de le couper en petits carrés et de le conserver dans une boîte hermétique.

Et voici le résultat :




Si vous aimez les desserts "Made in New York", vous apprécierez aussi certainement :
  • Les cupcakes - ici - mais en version mini et plutôt originales avec le glaçage à la fève Tonka ou bien -ici- pour une version chocolat-pistache ou encore -ici- pour une version trompe-l'oeil en mini hamburgers !
  • Les muffins au chocolat - ici - ou à la framboise - ici- avec une recette inratable, et surtout parfait, tout droit sortie du grimoire magique de mon chef dakarois favori (aka Chef Didi)
  • Les cookies au chocolat [recette de Christophe Michalak] -ici- archi simples et soft baked comme les américains les aiment !
  • Le cheesecake mangue-passion [recette de Christophe Michalak] -ici- pour un dessert frais, fondant et acidulé, le marriage parfait de NYC & de Dakar ;-))
  • Les cookies à l'ancienne aux flocons d'avoine -ici- [recette de Laura Todd] une autre version des cookies american style avec un bon goût de céréales et de cannelle


Si vous aimez les desserts très chocolatés, vous apprécierez aussi certainement :
  • Les tartelettes tout chocolat  - ici - [recette de Christophe Adam] qui ont de quoi combler tous les amateurs de cacao !
  • Le biscuit doux au chocolat -ici- [recette de Philippe Conticini] un vrai régal, tout en douceur et en croquant.
  • Le gâteau de Suzy -ici- [recette de Pierre Hermé] c'est LA recette de gâteau au chocolat par excellence !
  • Le gâteau Bellevue -ici- [recette de Christophe Felder] un gâteau au chocolat sans un gramme de beurre ... et pourtant fondant à souhait !
  • Les biscuits craquelés au chocolat -ici- [recette de Martha Stewart]  pour accompagner un bon thé !
  • Le royal au chocolat -ici- [inspiré de la recette du Plaisir Sucré de Pierre Hermé) un dôme en chocolat noir garni d'une onctueuse mousse au chocolat au lait, d'un biscuit au cacao et de praline feuilleté
  • Les tartelettes à l'orange et au chocolat -ici- [recette de Christophe Adam] ou les tartelettes au chocolat et à la clementine -ici- deux recettes délicieuses qui marient à merveille l'intensité du chocolat à l'acidulé des agrumes !
  • Le cake carrément chocolat -ici- [recette de Pierre Hermé] très chocolaté et garni de cubes de chocolat noir à la fleur de sel !
  • Les muffins au chocolat & à la crème de pistache -ici- de jolis muffins aux faux-airs de cupcakes !
  • Le cake choconut -ici- [recette de Pierre Hermé] un délicieux gâteau au chocolat dans lequel on ajoute de la pâte d'amandes et des fruits secs.

samedi 25 janvier 2014

Tartelettes amandines à l'abricot & chantilly pistache

Ces tartelettes sont très fortement inspirées des tartelettes framboises et citron vert que j'avais faites il y a de cela quelques mois et que j'adore. J'ai voulu associer un autre fruit à la crème d'amandes, la poire m'a longtemps trotté dans la tête puis, finalement, je lui ai préféré l'abricot, une saveur encore absente sur mon blog. J'ai utilisé des abricots en boîte et le résultat est très doux et agréable mais, évidemment, je ne peux que conseiller de bons abricots frais bien mûrs et juteux, les tartelettes n'en seront que meilleures ! Pour palier un peu à mes abricots en boîte j'ai choisi de couvrir ma crème d'amandes d'une fine couche de confitures d'abricots d'excellente qualité et uniquement composée des sucres naturels des fruits. Il s'agit des confitures de la marque Favols (Les Fruitessences). Un vrai régal ! Et au centre de ma tartelette, une Chantilly à la pistache apporte une petite touche en plus. En bref, une tartelette originale, au goût d'abricot tout doux et qui sent bon l'été !

Avec les quantités  ci-dessous, vous pourrez réaliser environ huit petites tartelettes (cercles de 3,5cm de diamètre pour moi).

Ingrédients pour la pâte sucrée :
  • 30g d'amandes en poudre
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 180g de farine
  • 1g de sel
  • 90g de sucre glace
  • 95g de beurre pommade
  • 55g d'oeufs (on pèse sans la coquille)
Ingrédients pour la crème d'amande :
  • 150g d'amandes en poudre
  • 15g de maïzena
  • 120g de sucre glace
  • 15g de rhum
  • 90g d'oeufs battus (on pèse sans la coquille)
  • 120g de beurre pommade
  • 1 goutte d'arôme d'amande amère
Ingrédients pour la mousse/crème mascarpone-abricot:
  • 140g de mascarpone
  • 280g de crème fleurette entière
  • 10g de sucre semoule
  • Coulis : 12 oreillons d'abricots égouttés (boîte de conserve) + un peu de sirop de la boîte
  • Facultatif: 2 gouttes de colorant orange (pour une crème plus colorée)

Ingrédients pour la chantilly à la pistache :
  • 15cl de crème entière
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 12g de pâte de pistache
  • 1/2 sachet de Chantifix
  • 2 gouttes de colorant vert pistache 
Ingrédients pour le dressage et la décoration :
  • confiture d'abricots (ex: Fruitessences)
  • 8 oreillons d'abricots égouttés (boîte de conserve)
  • coulis : 12 oreillons d'abricots + un peu de sirop de la boîte
  • des éclats de pistaches

Vous êtes prêts ? Alors place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation de la pâte sucrée
1/ Dans le bol du robot (ou, comme moi, avec les crochets de votre fouet électrique), crémer le beurre pommade avec le sucre glace, la poudre d' amandes, la fécule et le sel.
2/ Ajouter 1/3 de l'oeuf légèrement battu et 1/3 de la farine.
3/ Quand l'appareil est homogène, incorporer rapidement, en deux fois, le reste de l'oeuf et la farine. Il ne faut pas trop travailler la pâte.
4/ Etaler finement la pâte entre deux feuilles de papier cuisson et la laisser reposer au réfrigérateur pendant une heure.

ETAPE 2 : Préparation de la crème d'amande
1/ Mixer (au blender) le sucre glace, la Maïzena et la poudre d'amandes.
2/ Dans un bol, travailler le beurre pommade à la spatule (ou au robot, à la feuille) et ajouter les poudres mixées et tamisées (cette étape est un peu longue mais la crème sera ainsi bien lisse).
3/ Quand le mélange est homogène, incorporer les oeufs battus petit à petit en mélangeant bien.
4/ Ajouter le rhum et l'arôme d'amande amère et mélanger (L'alcool du rhum s'évapore à la cuisson, promis !)
5/ Mettre la crème obtenue dans une poche et réserver au frais.

ETAPE 3 : Préparation de la crème/mousse à l'abricot et au mascarpone
1/ Dans le blender, mixer les oreillons d'abricots et un peu de sirop. Passer au tamis et garder 50g de coulis d'abricots.
2/ Monter tous les ingrédients (très frais) comme une chantilly.
2/ Mettre dans une poche à douille (lisse ou cannelée, au choix) et réserver au frais.

ETAPE 4 : Dressage des tartelettes
1/ Préchauffer le four à 170 degrés.
2/ Foncer les moules avec la pâte sucrée.
3/ Pocher la crème d'amandes à mi-hauteur des tartelettes et y incruster des dés d'abricots.
4/ Enfourner 20-25 minutes jusqu'à ce que la crème soit dorée.
5/ Décercler et laisser refroidir.

ETAPE 5 : Préparation de la chantilly à la pistache.
1/ Dans un bol, monter tous les ingrédients (très frais) comme une chantilly. Dès qu'elle commence à prendre, ajouter le demi sachet de Chantifix.
2/ Mettre la chantilly dans une poche à douille et réserver au frais.

ETAPE 7 : La finition et la décoration
1/ Une fois refroidies, garnir les tartelettes, à hauteur, de confiture d'abricots.
2/ Pocher la crème mascarpone-abricot sur le dessus des tartelettes.
3/ Ajouter un peu de chantilly à la pistache au centre.
4/ Parsemer la chantilly à la pistache d'éclats de pistaches.

Voici le résultat :





Un petit aperçu en coupe : 


Si vous aimez les tartelettes, et particulièrement celles de Christophe Adam, vous apprécierez aussi certainement :
  • Les tartelettes framboises & citron vert - ici - [inspirées des tartelettes de Cyril Lignac] je ne suis pas peu fière de cette création !
  • Les tartelettes aux framboises meringuées - ici- [recette de Christophe Adam] : un vrai régal !
  • Les tartelettes à l'orange et au chocolat -ici- [recette de Christophe Adam] : un délicieux mélange qui marie à merveille la force du chocolat et la fraîcheur acidulée de l'orange.
  • Les tartelettes tout chocolat -ici- [recette de Christophe Adam] : pour les vrais amateurs de chocolat croquant, fondant et intense !
  • Les tartelettes en trompe-l'oeil à la noix de coco, mangue et fruit de la passion -ici- [recette de Christophe Adam] : pour épater les gourmands !
  • Les tartelettes "bretonnes": sablé breton, confiture de lait, dés de pomme et gelée de cidre -ici- [recette de Christophe Adam] : oui, j'ai presque essayé toutes les recettes de son livre !
  •  Les tartelettes Bourdaloue -ici- à la poire et à la crème frangipane [recette de Pierre Hermé] : un classique indispensable surtout signé par Monsieur Hermé !
  • Les tartelettes chocolat-clémentine et Chantilly au Grand Marnier -ici- pour associer toutes les saveurs réconfortantes de l'hiver !
  • Les tartelettes au citron -ici- [recette de Pierre Hermé] : pour les amateurs de citron ! 


mercredi 22 janvier 2014

Choux chantilly vanille & fève tonka

Les gens qui me connaissent savent que lorsque j' ai une idée en tête, il est bien difficile (voire impossible) de m'en faire changer ... Et quand je recherche quelque chose, je ne compte ni la distance ni le temps ! Et, c'est ainsi que, depuis plusieurs mois maintenant, je me suis mis en tête de goûter à la fève tonka et, surtout, de l'utiliser dans des recettes repérées ici ou là ... Le souci c'est qu'aux États-Unis, la fève tonka est interdite à la commercialisation alors j'ai pris mon mal en patience et, il aura fallu attendre d'être au Sénégal pour en trouver ! Qui l'eût cru ? Dans une toute nouvelle et splendide boutique dakaroise : L`Épicerie, j'ai découvert la marque Sur les Quais qui vend des épices en tous genres conditionnées en mignons et pratiques petits tubes transparents : les Chic Shot. Thé Matcha, graines de vanille, safran, fève tonka ... et encore beaucoup d'autres ! Ni une, ni deux, je me suis emparée de la tant attendue fève tonka et de vanille (pour commencer ...)

Je suis maintenant l'heureuse détentrice de jolies fèves tonka qu'il m'a vite vite fallu essayer ...
J'ai jeté mon dévolu sur la recette d'Amandine, sur Carnet sucré : de jolis choux garnis d'une chantilly gourmande à la vanille et à la fève tonka. J'ai gardé l'idée mais légèrement modifié la recette. Il s'agit tout de même d'une autre recette de pâte à choux et de craquelin de Christophe Michalak car je souhaitais l'essayer depuis un moment (mais oui, vous savez, ce petit disque composé de cassonade, de farine et de beurre que l'on dépose sur les choux juste avant la cuisson et qui fond en les enrobant d'une belle carapace). Et je ne regrette pas : cette pâte donne des choux superbes et vraiment bien réguliers, gonflés, moelleux, dorés et croustillants ... Quant à la chantilly, elle est juste divine avec ses notes de vanille et son petit je-ne-sais-quoi apporté par la fève tonka amoureusement râpée avec ma Microplane (mais ça c'est encore une autre histoire ;-))

Voici les ingrédients nécessaires pour faire environ 30 petits choux. Pour information, j’ai utilisé des cercles de 4cm de diamètre comme repère pour réaliser mes choux et un emporte-pièce de 3cm de diamètre pour découper mes disques de craquelin. Mais il vous revient de choisir vos tailles de choux, le tout étant que le craquelin soit légèrement plus petit que le chou (avant cuisson).

Ingrédients pour le craquelin :
  • 40g de beurre pommade (doux ou demi-sel)
  • 50g de farine
  • 50g de sucre cassonade
  • 1 pincée de fleur de sel (sauf si vous utilisez du beurre demi-sel)

Ingrédients pour la pâte à choux :
  • 50g d'eau
  • 50g de lait frais entier
  • 45g de beurre doux
  • 55g de farine
  • 1 pincée de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 100g d'oeufs (à température ambiante) battus en omelette
Ingrédients pour la chantilly vanille & fève tonka :
  • 25cl de crème liquide entière très froide
  • 20g de sucre en poudre
  • les graines d'une gousse de vanille
  • 1/2 fève Tonka
  • 1 sachet de Chantifix
Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !



ETAPE 1 : Préparation du craquelin
1/ Dans un petit saladier, mettre le beurre pommade, la cassonade et la farine.
2/ Malaxer les ingrédients entre vos mains afin de former une boule.
3/ Déposer la boule de pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et l’étaler finement à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Idéalement, le craquelin doit avoir 2mm d’épaisseur.
4/ À l’aide d’un emporte-pièce légèrement plus petit que vos choux, découper des petits cercles de craquelin.
5/ Mettre les disques de craquelin au congélateur le temps de préparer et dresser la pâte à choux.

ETAPE 2 : Préparation de la pâte à choux
1/ Préchauffer le four à 185 degrés.
2/ À l'aide d'un emporte-pièce (ou d'un gabarit), tracer des cercles d'environ 3,5cm, en quinquonce, sur votre feuille de papier sulfurisé/papier cuisson. Retourner la feuille. Ces cercles vous indiqueront le diamètre à respecter lorsque vous disposerez vos choux sur la plaque.
3/ Dans une casserole, porter à ébullition le lait, l'eau, le sucre, le sel et le beurre coupé en petits morceaux.
4/ Hors du feu, ajouter la farine d'un seul coup et mélanger vivement à l'aide d'une cuillère en bois afin d'incorporer la farine jusqu'à obtenir une pâte assez lisse.
5/ Remettre la casserole sur feu moyen et remuer sans cesse, toujours avec la cuillère en bois, afin de dessécher la pâte. Vous saurez que la pâte est desséchée lorsqu'elle colle un peu au fond de la casserole en laissant une petite pellicule sur les parois.
6/ Transférer alors la pâte dans un saladier et mélanger pendant 2 minutes (à la main ou au fouet électrique - avec les crochets) afin de refroidir la pâte. Elle doit être redescendue à 45 degrés maximum lorsque vous allez incorporer les oeufs.
7/ Incorporer 50g d'oeufs battus tout en mélangeant (à la main ou au fouet électrique) jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Ajouter petit à petit le reste des oeufs battus en omelette et bien mélanger.  La technique de Michalak pour vérifier la consistance de la pâte à choux, c'est de tracer un sillon dans la pâte avec son doigt. Si la pâte a la bonne texture alors le sillon doit lentement se refermer.

ETAPE 3 : Dressage et cuisson des choux
1/ Mettre votre pâte à choux, encore tiède, dans une poche à douille lisse et assez large.
2/ Former les choux sur la feuille de papier sulfurisé, elle-même posée sur une (ou deux) plaques à patisserie. J'ai un four à sole qui a tendance à trop chauffer par le bas alors je double systèmatiquement mes plaques de cuisson et cela fonctionne à merveille !
3/ Sortir les disques de craquelin du congélateur et en poser un sur chaque chou en appuyant à peine pour le fixer (Cf. photo ci-dessous).
4/ Enfourner à 185 degrés pendant environ 35-40 minutes en surveillant bien mais sans ouvrir la porte du four. Si, comme moi, vous ne parvenez pas à décoller votre nez de la porte vitrée du four, vous verrez lentement fondre les disques de craquelin au-dessus des choux qui vont peu à peu gonfler tout en rondeur.
5/ Lorsque les choux sont bien gonflés et dorés et que vous ne voyez plus de petites bulles sur les côtés, vous pouvez éteindre le four et entrouvrir la porte pendant 5 minutes. Avant d'éteindre le four vous pouvez sortir un chou et l'ouvrir afin de vous assurer qu'il est cuit à l'intérieur.
6/ Transférer les choux sur une grille afin de les laisser refroidir complètement avant de les garnir de chantilly. Il ne faut pas laisser refroidir les choux sur la plaque de cuisson car cela produit trop d'humidité en-dessous des choux.


ETAPE 4 : Préparation de la chantilly vanille & fève tonka
1/ Dans un grand saladier, verser la crème liquide très froide.
2/ Ajouter le sucre semoule, les graines d'une gousse de vanille grattée ainsi qu'une demi fève tonka râpée à l'aide d'une microplane.
3/ Commencer à fouetter la crème à petite vitesse et ajouter le sachet de Chantifix lorsqu'elle commence à monter.
4/ Continuer à monter la crème en chantilly assez ferme.
5/ Mettre la chantilly dans une poche équipée d'une douille cannelée assez large et placer au réfrigérateur le temps de préparer les choux au garnissage.

ETAPE 5 : Garnissage des choux et finition
1/ À l'aide d'un couteau, découper le haut des choux. Reposer les "chapeaux" sur les choux.
2/ Saupoudrer le haut des choux de sucre glace tamisé.
3/ À l'aide de la poche à douille, garnir les choux de chantilly et poser les "chapeaux" au-dessus.

Et voici le résultat :


Les disques de craquelin :

On pose un petit disque de craquelin congelé sur chaque chou :
Les petits choux sortis du four et qui ne demandent qu'à être garnis ... ou croqués !



Bien entendu, ce n'est qu'une garniture parmi tant d'autres ... le champ des possibles est vaste ...

dimanche 19 janvier 2014

Cupcakes qui se prennent pour des hamburgers & défi Cake Design

En réalisant cette recette je me suis surprise à plusieurs reprises à me demander dans quoi je m'étais lancée ... Et pourtant, la difficulté ne me fait pas peur, bien au contraire ! Mais c'est simplement que les décorations de gâteaux ce n'est pas trop mon truc, je ne suis pas très adepte des glaçages, fondants et autres pâtes à sucre. J'admire le travail fastidieux qui est derrière chaque création mais je dois dire que souvent le plaisir gustatif a été un peu perdu en route ... MAIS, comme je fais partie du jury de ce mois-ci sur Recettes.de et que l'un des thèmes proposés est Cake Design, j'ai joué le jeu et opté pour des cupcakes que j'ai vues sur le site de Cupcake Ninja. C'est l'occasion, au passage, de faire un petit clin d'oeil à mes amis New-Yorkais ;-)

Ce sont des cupcakes à la vanille, toutes simples, trouvées sur le blog Confessions d'une gourmande, coupées en deux pour imiter les pains à hamburger.
Au milieu, j'ai inséré un morceau de brownie qui se prend pour un steak haché et qui vient tout droit du blog de Sabrina : Mes douceurs.
J'ai coloré le glaçage en vert, jaune et rouge pour imiter la salade, le fromage fondu et le ketchup.
Touche finale : j'ai humidifié le dessus des cupcakes pour y coller quelques graines de sésame.
On y croirait, non ?


Dans la recette originale, les cupcakes et le brownie sont faits à partir de préparations en boîte toutes faites mais ici je vous donne les recettes "Homemade", libre à vous, cependant, d'utiliser votre recette de brownie ou de cupcakes préférée, ça ira très bien aussi.


Ingrédients pour les cupcakes (10-12) :
  • 2 oeufs
  • 100g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100g de beurre
  • 120g de farine
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille
  • 1/2 sachet de levure chimique

Ingrédients pour le brownie :
  • 175g de chocolat noir
  • 125g de beurre
  • 150g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 3 oeufs
  • 60g de farine tamisée

Ingrédients pour le glaçage :

  • 200g de crème liquide entière, très froide
  • 100g de mascarpone
  • 15g de sucre en poudre
  • colorants : vert, jaune, rouge 
Ingrédients pour la décoration :
  • graines de sésame grillées
  •  eau, sucre


Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !



ETAPE 1 : Préparation des cupcakes à la vanille
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Dans un saladier, blanchir les oeufs, le sucre en poudre et le sucre vanillé pendant au moins 3 minutes.
3/ Ajouter le beurre fondu et l'extrait de vanille. Mélanger.
4/ Tamiser la levure avec la farine et les ajouter au mélange précédent.
5/ Beurrer et fariner une plaque d'empreintes à muffins. Je n'ai pas utilisé de caissettes de cuisson afin que mes petits hamburgers-cupcakes aient les bords lisses et dorés.
6/ Verser la pâte aux 2/3 maximum de chaque empreinte. Ce n'est pas grave si les cupcakes sont petites, il faut surtout éviter de trop remplir les empreintes au rique d'avoir des cupcakes trop gonflées et dotées d'une grosse bosse au milieu ...
7/ Enfourner pendant 15-20 minutes, en vérifiant la cuisson, jusqu'à ce que les cupcakes soient dorées mais pas trop.
8/ Sortir les cupcakes du four, laisser tiédir 5 minutes puis démouler et laisser complètement refroidir sur une grille.

ETAPE 2 : Préparation du brownie
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Faire fondre au bain-marie le beurre en morceaux et le chocolat haché. Laisser tiédir.
3/ Dans un saladier, mélanger le sucre en poudre, le sucre vanillé, les oeufs et le sel et fouetter l'ensemble pendant au moins 5 minutes.
4/ Incorporer délicatement le mélange chocolat-beurre tiède.
5/ Ajouter la farine tamisée et mélanger.
6/ Verser la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Idéalement, la pâte devrait avoir 1,5-2cm d'épaisseur.
7/ Enfourner pendant 20 minutes puis laisser refroidir complétement avant de démouler.

ETAPE 3 : Préparation du glaçage
1/ Mettre tous les ingrédients dans un cul de poule et fouetter pour faire monter, comme une Chantilly, jusqu'à ce que la préparation soit assez ferme pour se tenir.
2/ Répartir la crème dans 3 ramequins/bols et ajouter les différents colorants. Les doses seront à adapter selon votre colorant.

ETAPE 4 : Montage et decoration des cupcakes-hamburger (pas à pas en image ci-dessous)
1/ Couper les cupcakes en deux juste en dessous de la partie bombée. (Cf. image 1)
2/ Mettre le glaçage vert dans une poche à douille biseautée de type saint-honoré (Wilton 125) et disposer sur la partie inférieure des cupcakes. (Cf. image 2)
3/ Découper de petits cercles de brownie à l'aide d'un emporte pièce au diamètre légèrement plus petit que les cupcakes. (Cf. image 3)
4/ Placer un steak-brownie au-dessus du glaçage vert-salade. (Cf. image 4)
5/ Mettre le glaçage jaune dans une poche à douille plate pour bûches (Ateco 897) et disposer sur le brownie, en bandes, en imitant les tranches de fromage fondu. (Cf. image 5)
6/ Mettre le glaçage rouge dans une poche à douille lisse et fine (Wilton 230) et disposer au-dessus du glaçage jaune, comme du ketchup (Cf. image 6)
7/ Diluer un peu de sucre en poudre dans un petit fond d'eau et en badigeonner, très légèrement, avec un pinceau, le haut des cupcakes. Disposer quelques graines de sésame.

Et voici le résultat :













Si vous aimez les desserts "Made in New York", vous apprécierez aussi certainement :
  • Les brownies [recette Valrhona] - ici - un véritable régal !
  • Les cupcakes - ici - mais en version mini et plutôt originales avec le glaçage à la fève Tonka ou bien -ici- pour une version chocolat-pistache
  • Les muffins au chocolat - ici - ou à la framboise - ici- avec une recette inratable, et surtout parfait, tout droit sortie du grimoire magique de mon chef dakarois favori (aka Chef Didi)
  • Les cookies au chocolat [recette de Christophe Michalak] -ici- archi simples et soft baked comme les américains les aiment !
  • Le Carrot Cake [recette de Rose Carrarini] -ici- traditionnel, simple et délicieux !
  • Le cheesecake mangue-passion [recette de Christophe Michalak] -ici- pour un dessert frais, fondant et acidulé, le marriage parfait de NYC & de Dakar ;-))
  • Les cookies à l'ancienne aux flocons d'avoine -ici- [recette de Laura Todd] une autre version des cookies american style avec un bon goût de céréales et de cannelle




lundi 13 janvier 2014

Tartelettes Bourdaloue (recette de Pierre Hermé)


La tarte Bourdaloue est l'un des desserts que je préfère, ce mélange de poires juteuses et sucrées, l'onctueuse crème frangipane délicieusement parfumée à la vanille, à l'amande et au rhum; le croquant de la pâte sucrée à l'amande ... Bon, soyons précis tout de même, il ne s'agit pas de n'importe quelle recette, c'est celle qui se trouve dans le Larousse des Desserts de Pierre Hermé (sauf la pâte sucrée qui est celle de Christophe Adam, tout droit sortie de mon livre cadeau de Noël : Tartelettes !). Je ne mens presque pas en disant que c'est mon livre de chevet. Il faut dire qu'entre Pierre et moi, c'est une histoire toute spéciale, une rencontre au hasard de la blogosphère, un acharnement certain pour me procurer son gros livre (aka La Bible de la pâtisserie : Le Larousse des Desserts) par une journée très enneigée à New York (et pour la modique somme de $$$$) et ... surtout, ce formidable cadeau d'une amie qui m'est très chère et qui a fait des pieds et des mains (depuis les Etats-Unis) pour se procurer une photo dédicacée par Pierre Hermé (à mon nom, mon nom à moi !) à un moment où la vie lui donnait déjà assez de fil à retordre comme cela. Je garde précieusement cette jolie photo dans mon gros livre :-) et je pense fort à toi Mariam à chaque fois que je l'ouvre (et, crois moi, c'est très souvent !)

Les quantités ci-dessous vous permettront de faire 4 tartelettes Bourdaloue (9cm de diamètre) et il vous restera un peu de pâte sucrée ... pour une prochaine fois ...

Ingrédients pour la pâte sucrée à l'amande :
  • 125g de beurre pommade
  • 85g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 25g de poudre d'amandes
  • 2g de sel
  • 1 oeuf (à température ambiante)
  • 210g de farine

Ingrédients pour la crème pâtissière à la vanille :
  • 1/2 gousse de vanille
  • 15g de fécule de maïs (Maïzena)
  • 40g de sucre semoule
  • 18cl de lait frais entier
  • 2 jaunes d'oeufs (à température ambiante)
  • 18g de beurre pommade

Ingrédients pour la crème frangipane :
  • 50g de beurre à température ambiante
  • 50g de sucre glace
  • 50g de poudre d'amandes
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs (Maïzena)
  • 1 oeuf entier
  • 2 gouttes d'essence d'amande amère
  • 1 cuillère à soupe de rhum blanc (facultatif)
  • 65g de crème pâtissière à la vanille (ci-dessus)

Ingrédients pour la finition, la garniture et la décoration :
  • 1 petite boîte de demi poires au sirop
  • 20g de confiture de poires (ou de gelée de coings)
  • amandes effilées


Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !


ETAPE 1 : Préparation de la pâte sucrée à l'amande
1/ Déposer le beurre dans un grand bol et le travailler un peu à l'aide d'une spatule.
2/ Tamiser le sucre glace directement sur le beurre. Mélanger à la spatule.
3/ Fendre la gousse de vanille et racler l'intérieur pour extraire les graines. Ajouter au mélange ainsi que la poudre d'amandes et le sel. Mélanger jusqu'à obtenir une texture homogène.
4/ Casser l'oeuf sur la préparation. Mélanger. À ce stade, l'oeuf sera un peu difficile à amalgamer mais l'addition de farine à l'étape 5 rendra une belle texture à la pâte.
5/ Tamiser la farine sur la préparation. Mélanger sans trop travailler la pâte pour ne pas la corser.
6/ Former une boule, la placer entre deux feuilles de papier sulfurisé et l'aplatir au rouleau jusqu'à former un disque d'environ 3mm d'épaisseur.
7/ Laisser reposer la pâte au réfrigérateur pendant au moins deux heures.

ETAPE 2 : Préparation de la crème pâtissière 
1/ Ouvrir la gousse de vanille en deux et gratter les graines.
2/ Dans une casserole à fond épais, mettre la fécule de maïs et la moitié du sucre en poudre (20g).
3/ Verser le lait dans la casserole en tournant au fouet.
4/ Ajouter la demi-gousse de vanille et les graines et porter à ébullition en fouettant.
5/ Dans un grand bol, battre les jaunes d'oeufs 3 minutes avec le reste du sucre (20g). Arroser avec un peu de lait, toujours en fouettant.
6/ Mettre le mélange dans la casserole et faire cuire en fouettant.
7/ Retirer du feu dès l'ébullition et ôter la gousse de vanille.
8/ Verser la crème dans un bol et le plonger dans un recipient rempli de glaçons. Filmer au contact.
9/ Lorsque la crème a tiédi (50 degrés), incorporer le beurre en fouettant vivement (ou mettre le tout dans le mixeur). Réserver.

ETAPE 3 : Préparation de la crème frangipane
1/ Couper le beurre en petits morceaux, le placer dans un grand bol et le travailler à la spatule, sans le faire mousser.
2/ Ajouter successivement : le sucre glace tamisé, la poudre d'amandes, la fécule de maïs, l'oeuf, l'essence d'amande amère et le rhum en fouettant au batteur électrique à petite vitesse.
3/ Incorporer la crème pâtissière en mélangeant bien.
4/ Recouvrir le recipient de film alimentaire et placer au frais si la crème n'est pas utilisée aussitôt.

ETAPE 4 : Montage et décoration
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Découper des cercles de pâte à l'aide d'un emporte-pièce et foncer les cercles à tartelettes préalablement beurrés et posés sur une feuille de papier cuisson.
3/ Piquer les fonds de tartelettes à l'aide d'une fourchette et les placer au réfrigérateur pendant 15 minutes.
4/ Placer la crème frangipane dans une poche à douille lisse et dresser l'appareil, en spirale, à mi-hauteur, dans les fonds de tartelettes.
5/ Egoutter les demi-poires et en placer une demie au centre de chaque tartelette en appuyant légèrement pour l'enfoncer un peu dans la crème.
6/ Enfourner pendant 25 minutes environ, en surveillant la cuisson, jusqu'à ce que la crème frangipane prenne une belle coloration.
7/ Sortir les tartelettes du four, laisser tiédir sur une grille et décercler.
8/ Lorsque les tartes sont bien froides, vous pouvez les napper afin de les rendre bien brillantes : en utilisant les sachets de nappage pour tarte ou bien, comme moi, en faisant fondre dans une petite casserole un peu de gelée de coings (ou de confiture de poires) et en en nappant le dessus des tartelettes avec un pinceau.
9/ Décorer avec des amandes effilées.

Voici le résultat :





On croque dedans ? ...

Et voici ma précieuse photo ;-)


Si vous aimez les tartelettes, vous apprécierez aussi certainement :
  • Les tartelettes framboises & citron vert - ici - [inspirées des tartelettes de Cyril Lignac] je ne suis pas peu fière de cette création !
  • Les tartelettes aux framboises meringuées - ici- [recette de Christophe Adam] : un vrai régal !
  • Les tartelettes à l'orange et au chocolat -ici- [recette de Christophe Adam] : un délicieux mélange qui marie à merveille la force du chocolat et la fraîcheur acidulée de l'orange.
  • Les tartelettes tout chocolat -ici- [recette de Christophe Adam] : pour les vrais amateurs de chocolat croquant, fondant et intense !
  • Les tartelettes en trompe-l'oeil à la noix de coco, mangue et fruit de la passion -ici- [recette de Christophe Adam] : pour épater les gourmands !
  • Les tartelettes "bretonnes": sablé breton, confiture de lait, dés de pomme et gelée de cidre -ici- [recette de Christophe Adam] : oui, j'ai presque essayé toutes les recettes de son livre !
  • Les tartelettes chocolat-clémentine et Chantilly au Grand Marnier -ici- pour associer toutes les saveurs réconfortantes de l'hiver !
  • Les tartelettes au citron -ici- [recette de Pierre Hermé] : pour les amateurs de citron !
  • Les tartelettes amandines abricot et pistache -ici- colorées et succulentes ! 






vendredi 10 janvier 2014

Forêt Noire en dôme & défi cuisine "Cadavre Exquis"

Comme je vous l'ai expliqué ici, je fais partie du jury pour les défis du mois de janvier sur le site Recettes.de/cuisine. Pour l'occasion, chaque membre du jury doit présenter sa recette sur le thème de son choix ... Si, au départ, le theme "Cadavre Exquis" m'a fait un peu peur, c'est finalement celui que j'ai choisi en optant pour ma propre interprétation d'une scène de meurtre en ... Forêt Noire mystèrieuse qui laisse échapper un filet de confiture aux cerises griottes à la découpe ...

Ma Forêt Noire est composée d'une génoise au cacao punchée au sirop de kirsch, d'une mousse au chocolat, d'une confiture de cerises griottes et de chantilly vanillée décorée de copeaux de chocolat. J'ai fait un cadavre exquis de recettes pour créer mon dessert et je ne cache pas que je suis sacrément fière du résultat (oui, j'ai laissé ma modestie au placard aujourd'hui) car c'est le fruit d'une profonde réflexion et d'une longue recherche pour me procurer tout le matériel (je suis tout de même aller chercher mes moules à New York !) et les ingrédients (la cerise griotte étant peu fréquente sur les étagères des supermarchés sénégalais ...). Au final, cette petite Forêt Noire est toute légère car il y a moins de biscuit que dans le gâteau traditionnel et bien acidulée grâce à la confiture de griottes.


Avec ces quantités on peut faire 3 dômes. Attention : la majeure partie de ce dessert est à préparer la veille.

Ingrédients pour la génoise au cacao (recette de la cuisine Bernard) :
  • 3 oeufs (à température ambiante)
  • 95g de sucre en poudre
  • 60g de farine
  • 30g de fécule de pomme de terre (ajout perso, sinon remplacer par 30g de farine en plus)
  • 20g de cacao en poudre
  • 30g de beurre
Ingrédients pour le coulis de cerises griottes :
  • 50g de confiture de cerises griottes (avec de beaux morceaux de cerises)
Ingrédients pour le sirop d'imbibage :
  • 50g de jus des cerises utilisées pour la décoration (en bocal ou en conserve)
  • 10g d'eau
  • 1 cuillère à soupe de kirsch
Ingrédients pour la mousse au chocolat :
  • 200g de crème liquide entière
  • 70g de mascarpone
  • 25g de sucre en poudre
  • 70g de chocolat noir (56-64% de cacao)
  • 1 feuille de gélatine
Ingrédients pour la chantilly vanillée :
  • 150g de crème liquide entière
  • 20g de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille
  • 1/2 sachet de Chantifix
Ingrédients pour le dressage et la décoration :
  • un peu de chantilly vanillée (ci-dessus)
  • cerises griottes, bigarreaux ou amarena (en bocal ou en conserve)
  • copeaux de chocolat

    Vous êtes prêts ? Alors, place à la recette !


    ETAPE 1 : Préparation de la génoise au cacao (la veille)
    1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
    2/Dans une petite casserole, sur feu doux, faire fondre le beurre et le clarifier. Réserver.
    3/ Dans le bol du robot (ou avec votre fouet électrique) fouetter les oeufs et le sucre pendant 5 minutes à vitesse maximum, puis 10 minutes à vitesse moyenne jusqu'à obtenir un mélange aéré, blanc et volumineux. C'est long, je sais, mais à la fin il faut que le mélange s'apparente à une preparation pour meringues.
    4/ Tamiser ensemble la farine, la fécule de pomme de terre et la cacao en poudre.
    5/ Ajouter peu à peu ces poudres au mélange oeufs-sucre très délicatement, avec une maryse, en soulevant la masse pour ne pas faire retomber la préparation. 
    6/ Ajouter le beurre fondu et refroidi. Mélanger délicatement.
    7/ Verser la pâte sur une feuille de papier cuisson deposée sur une plaque à pâtisserie. Etaler la pâte à l'aide d'une spatule afin qu'elle soit forme une couche uniforme d'environ un demi centimètre.
    8/ Mettre au four à 180 degrés durant 15 minutes environ (vérifier la cuisson du bout des doigts : la génoise doit être moelleuse mais pas collante).
    9/ Sortir la génoise du four, la retourner et ôter la feuille de cuisson puis laisser refroidir sur une grille.

    ETAPE 2 : Préparation de la mousse au chocolat (la veille)
    1/ Mettre une feuille de gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide.
    2/ Faire fondre le chocolat au bain-marie. Laisser tiédir.
    3/ Mettre la crème liquide (très froide), le sucre en poudre et le mascarpone dans un grand bol et fouetter (au batteur électrique) jusqu'à obtenir une crème fouettée aérée.
    4/  Incorporer le chocolat fondu à la crème fouettée, très délicatement, en soulevant la masse à l'aide d'une maryse.
    5/ Faire fondre la feuille de gélatine, avec une cuillère à soupe d'eau, au micro-ondes 5 secondes.
    6/ Incorporer délicatement la gélatine à la mousse, toujours très délicatement avec la maryse.
    7/ Verser la mousse au chocolat dans une poche à douille lisse.

    ETAPE 3 : Préparation du sirop de punchage (la veille)
    1/ Mélanger le sirop de cerises, l'eau et le kirsch. Goûter et modifier selon vos goûts ...

    ETAPE 4 : Montage de la forêt noire (la veille)
    1/ Pocher la mousse au chocolat dans des moules à demi-sphères (1/3 de la hauteur).
    2/ Placer les moules au congélateur pendant 10 minutes afin que la mousse durcisse un peu.
    3/ Sortir les moules du congélateur et disposer trois bonnes cuillères à café au-dessus de la mousse au chocolat (mais seulement au milieu).
    4/ Pocher délicatement la mousse au chocolat autour et au-dessus de la confiture de griottes et jusqu'à un demi centimètre du bord des moules. Egaliser le dessus de la mousse.
    5/ À l'aide d'un emporte-pièces, découper des cercles de génoise, légèrement plus petits que le diamètre de vos moules.
    6/ Puncher de sirop vos cercles de génoise à l'aide d'un pinceau.
    7/ Sortir les Forêts Noires du congélateur et poser un cercle de génoise au dessus de la mousse au chocolat, en appuyant un peu pour le coller mais pas trop fort pour ne pas faire déborder la mousse et/ou abîmer l'insert de confiture.
    8/ Mettre les forêts noires au congélateur toute une nuit (ou au moins 5 heures)

    ETAPE 5 : Préparation de la chantilly vanillée (le jour J - au moins 5 heures avant dégustation)
    1/ Dans un grand vol, mettre la crème liquide très froide, le sucre, les graines de la gousse de vanille grattée, le demi sachet de Chantifix et le sucre en poudre.
    2/ Monter le tout en chantilly.
    3/ Mettre la chantilly dans une poche à douille lisse et placer au réfrigérateur. Garder 20 grammes de chantilly à part pour la décoration.

    ETAPE 6 : Finition et decoration de la Forêt Noire (le jour J - au moins 5 heures avant dégustation)
    1/ Sortir les Forêts Noires du congélateur et démouler en passant un sèche-cheveux autour des moules. Ôter délicatement les dômes. Etape cruciale mais, une fois encore, la technique sèche-cheveux a fait son effet !
    2/ Pocher des bandes de chantilly vanillée sur les dômes glacés et recouvrir les Forêts Noires de chantilly, aussi uniformément que possible, à l'aide d'une petite spatule.
    3/ Déposer des copeaux de chocolat sur la chantilly.
    4/ Mettre le reste de chantilly vanillée dans une poche munie d'une douille cannelée (Wilton 1M, pour moi). Décorer le dessus des Forêts Noires d'un peu de chantilly vanillée.
    5/ Disposer une cerise (bien égouttée) au centre de la chantilly. La cerise sur le gateau :-)
    6/ Laisser totalement décongeler la Forêt Noire au réfrigérateur pendant 5 heures avant de déguster.


    Et voici le résultat :

    Au coeur d'une mystèrieuse Forêt Noire, une mousse au chocolat peine à dissimuler le liquide écarlate qui s'échappe ... C'est tout simplement ... mortel ...


    



    

    

    vendredi 3 janvier 2014

    Défis Cuisine du mois de janvier sur Recettes.de/Cuisine

    Ce mois-ci, j'ai la chance de faire partie du jury des défis de janvier sur le site Recettes.de/cuisine.
    Je suis d'autant plus chanceuse qu'il n'y a pas un mais deux défis cette fois-ci ! Soit deux fois plus de raisons de participer et deux fois plus de chances de gagner de beaux cadeaux  (vins rouges, couteaux -évidemment- , livres ...) mis en jeu par Stéphane, le boss de Recettes.de/cuisine qui a encore su se trouver d'excellents sponsors !
    Les thèmes ? Bien loins de la chère Galette des Rois ...


    Le premier thème est joliment intitulé "Cadavre Exquis"

     
    "La qualité de l'éxécution et votre DEXTERité pour manier couteaux et mortier seront vos plus fidèles armes pour vaincre vos adversaires et gagner le défi Cadavre Exquis. Il s'agit de proposer une recette qui évoque le meurtre tout en étant bien sûr mortellement succulente.
    Vous pouvez par exemple préparer un plat avec quelque chose de rouge qui coule quand on le coupe (sauce au poivron, coulis de tomate, jus de fraise etc.). Ou préparer un plat d'illustres empoisonneuses et empoisonneurs comme le plat de cèpes d'Agrippine préparé par Locuste. Ou pourquoi pas un plat au nom ou aux ingrédients évocateurs, comme les trompettes de la mort (ce n'est plus la saison mais on en trouve facilement sèchées ou surgelées), ou des couteaux. Soyez inventifs, et ne vous faites pas prendre ! "

    Vous trouverez tous les détails pour participer ici.


    Le second thème est bien moins sanglant : "Cake design":

     
     
    "Vous avez suivi avec attention "Le Meilleur Pâtissier" ? Relevez maintenant le défi du "Meilleur Cake Designer" ! Votre mission est simple : réaliser le plus beau, le plus surprenant, le plus original, et bien sûr le plus appétissant des gâteaux ! "

    Vous trouverez tous les détails pour participer ici.


    Chaque membre du jury proposera sa propre recette sur le thème de son choix dans les prochains jours (hors-concours) alors n'hésitez pas à aller faire un tour sur leur blog ... et filez à vos fourneaux pour nous préparer vos superbes réalisations ! Vous avez jusq'au 31 janvier pour participer ...

  • Alaro de Mes petites recettes préférées
  • Alexandra de Arôme framboises
  • Effy de La Cuisine Ensemble
  • Géraldine de Aux délices de Géraldine
  • Isabel de Feuille de choux
  • Jackie de La cuisine de Jackie
  • L'Abeille de L'Abeille Cuisine
  • Milye de Cooking Milye
  • Pierre de vetcook
  • Sandrine de Les Délices de Sandstyle


  • Ma recette sur le thème "Cadavre Exquis" (hors concours car je fais partie du jury ;-)) est ici.