Recevez mes recettes directement dans votre boîte mél !

mercredi 26 août 2015

Nutella Swirl Pound Cake ... ou le cake au tourbilllon de Nutella

Non mais c'est pas bientôt fini de lécher l'écran de l'ordi ?

C'est en cherchant une LA recette de cookies qui déchire sa maman (expression abominable mais qui a gagné en sexitude depuis qu'elle est sortie de la bouche de Christophe Michalak) que j'ai croisé le chemin de ce cake sur le site de Sally -ici- et j' ai complètement flashé sur les photos ... puis, les détails de Sally ont terminé de me "convaincre" (oui, le mot est un peu fort en vérité ... il n'est pas nécessaire d'user de beaucoup de force de persuasion pour me conduire en cuisine).

Bref, nous avons à faire ici à une cake bien moelleux, au bon goût de beurre, joliment traversé d'un tourbillon gourmand de Nutella encore coulant. Plus besoin de tremper sa part de quatre-quarts dans le pot de nutella ... c'est le pot de Nutella qui est dans le cake. Ce qui m'a plu, c'est que le Nutella reste bien fondant dans ce cake alors qu' il a souvent tendance à cuire et donc à durcir au coeur des gâteaux. La condition pour avoir un joli swirllll de Nutella c'est de patienter jusqu'à ce que le cake soit complètement refroidi avant de le trancher. Sinon, la pâte à tartiner sera trop fondante et ce sera un carnage à la découpe ... adieu le swirl et bonjour la tartinade de Nutella ! - c'est bon aussi, hein, mais moins stylé ;-))

Avec les quantités ci-dessous, vous allez pouvoir réaliser un gâteau très gourmand (lire : énorme) dans un moule de 24cm.


Ingrédients pour le cake :
  • 4 gros oeufs, à température ambiante
  • 2 cuillères à café d'extrait de vanille liquide
  • 190g de farine T45
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 2g de sel fin
  • 230g de beurre doux, en pommade
  • 200g de sucre en poudre
  • 1 pot de Nutella

ETAPE 1 : Préparation de l'appareil à cake
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Faire chauffer le Nutella au bain-marie (directement dans le pot de verre) afin de le rendre plus liquide, et donc plus facile à étaler.
3/ Dans un saladier, fouetter les oeufs et la vanille liquide. Réserver.
4/ Dans un second saladier, mélanger la farine et la levure tamisées ainsi que le sel. Réserver.
5/ Dans le bol du robot -équipé de la feuille- crémer le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit crémeux et aéré - environ 3 minutes-.
6/ Réduire la vitesse du robot au minimum et ajouter le mélange oeufs-vanille.
7/ Toujours à petite vitesse, ajouter les ingrédients secs (farine-levure-sel) petit à petit. L'appareil est très épais, c'est normal. Inutile de battre le mélange pendant trop longtemps, cesser dès lors que la préparation est bien homogène.

ETAPE 2 : Montage du cake
1/ Beurrer et fariner un moule à cake.
2/ Verser environ 1/3 de l'appareil au fond du moule. S'aider d'une spatule pour étaler la pâte si besoin est.
3/ Etaler une généreuse couche de Nutella sur la pâte. N'ayez pas peur de mettre du Nutella, hein, on veut une couche assez épaisse pour qu'elle ne durcisse pas à la cuisson. 
4/ Ajouter une nouvelle couche de pâte (1/3) au-dessus du Nutella. Puis, une autre couche de Nutella.
5/ Terminer par le dernier tiers de pâte à cake. Lisser le haut du cake à l'aide d'une spatule.
6/ Passer un pique ou la lame d'un couteau sur toute la longueur du cake en traçant des 8 afin de former des swirls (Cf. photo ci-dessous).
7/ Enfourner le cake pendant 50 à 60 minutes, en surveillant la cuisson. Si le cake colore de trop, placer une feuille de papier aluminium sur le dessus.Vérifier la cuisson à l'aide d'un pique, d'un testeur ou d'une lame de couteau : l'objet planté dans le cake doit ressortir sans pâte ... juste un peu tâché de Nutella.
8/ Laisser le cake refroidir complètement dans son moule, sur une grille avant de le démouler et de le trancher. Conserver emballé de film alimentaire. Durée de vie ... Euh ... 


Voici le résultat :




Recette en pas à pas et en photos !

Les oeufs et la vanille liquide :

Les ingrédients secs : farine, levure, sel :

Le mélange beurre pommade et sucre en poudre :

On attaque le montage : une couche de pâte, une couche de Nutella et ... on recommence !

Jusqu'en haut du moule !

On trace de jolis 8 pour avoir un beau swirl

Au bout de 50 minutes environ, on sort un cake géant du four :

On démoule et on tranche le cake refroidi, 



lundi 24 août 2015

Cake au chocolat (recette de la Michalak Masterclass - Marie Meunier)

Un jour j'ai liké la page Facebook de la Masterclass de Christophe Michalak ... et j'ai très bien fait ! Les recettes partagées sont parfaites, somme toute assez simples mais avec ce je-ne-sais-quoi qui donne à la réalisation finale un petit côté pro ! Pour ceux qui ne sont pas trop Facebook, les recettes sont également publiées -ici- sur le site officiel de notre Christophe chéri ;-)) Bon, pas de mystère hein, ça sort tout droit d'un cours de pâtisserie chez le génie Michalak et la recette a été créée par sa formidable et prometteuse chef Marie Meunier ... alors, forcèment, on se laisse guider !

Après avoir succombé (oui, oui, point d'exagération ici) au cake aux agrumes ultra moelleux -ici-, je me suis lancée dans la réalisation de ce cake au chocolat.

Je vous entends déjà : Whaaat? EncOOre un cake au chocolat, il y en a déjà une demi douzaine sur ce blog ! Et vous n'avez pas tort, mais il y a autant de bonnes recettes que d'amateurs de chocolat.

Celui-ci est bien corsé en cacao, ultra moelleux et un brin original avec le décor en chocolat et les noisettes concassées au-dessus qui apportent un peu de croquant. Une telle recette requiert le meilleur chocolat, on sort ses tablettes Valrhona !

J'ai doublé les quantités par rapport à la recette initiale parce que je ne voulais pas d'un cake riquiqui. Avec les proportions ci-dessous, vous pourrez utiliser un moule à cake de 24cm ou bien, comme sur la photo de la recette sur le site, un moule à savarin à fond ondulé. Je n'en avais pas encore lorsque j'ai réalisé la recette mais ce grand manque est, depuis, comblé ... une belle excuse pour refaire la recette ;-)


Ingrédients pour le cake :
  • 170g d'oeufs entiers, à température ambiante
  • 110g de sucre en poudre
  • 24g de miel neutre (type miel d'acacia)
  • 110g de beurre doux
  • 150g de chocolat de couverture noir à 70% de cacao 
  • 80g de farine T55
  • 2g de levure chimique
  • 2g de fleur de sel
Ingrédients pour le sirop d'imbibage :
  • 100g d'eau minérale
  • 30g de sucre en poudre
  • 10g de cacao en poudre
Ingrédients pour la décoration :
  • 50g de chocolat noir de couverture à 70% de cacao
  • noisettes grillées et concassées (ou grué de cacao caramélisé)


ETAPE 1 : Préparation de l'appareil à cake
1/ Préchauffer le four à 160 degrés.
2/ Faire fondre le chocolat concassé et le beurre, coupé en petits carrés, au bain-marie sur feu doux.
3/ Dans le bol du robot, blanchir les oeufs, le sucre et le miel jusqu'à ce que le mélange double de volume.
4/ Ajouter le mélange chocolat-beurre dans le bol du robot et mélanger.
5/ Ajouter progressivement la farine et la levure chimique, tamisées ensemble, et la fleur de sel puis mélanger sans trop insister. Comme d'habitude, dès l'ajout de la farine, on se calme sur le fouet et la spatule hein car sinon on risque d'activer le gluten de la farine et on peut dire adieu au cake tout moelleux ...
6/ Verser la préparation dans un moule à cake ou à savarin, beurré et fariné.
7/ Enfourner pendant environ 30 minutes. Laisser le cake dans le moule quelques minutes le temps qu'il tiédisse et passer à l'étape 2 ; l'imbibage. 

ETAPE 2 : Imbibage du cake
1/ Faire bouillir l'eau, le sucre et le cacao en poudre. Bien mélanger.
2/ Laisser le sirop refroidir à 40 degrés.
3/ Démouler le cake sur une grille et l'imbiber de sirop à l'aide d'un pinceau. 
4/ Laisser complétement refroidir le cake avant de procéder à l'étape 3 : la décoration.

ETAPE 3 : Décoration et finition
1/ Faire fondre le chocolat au bain-marie, sur feu doux, à 30 degrés.
2/ Verser le chocolat fondu dans un cornet en papier ou bien dans un stylo de décoration.
3/ Réaliser un joli tracé de chocolat fondu sur tout le dessus du cake (voir photo) et parsemer de noisettes grillées et concassées (ou de grué de cacao caramélisé). Déguster !


Voici le résultat :






vendredi 21 août 2015

Brownies (recette de Marc Grossman)

Surface brillante - check.
Gâteau foncé et dense - check.
Moelleux et chewy - check.
Brownies parfaits comme à New-York - check.

J'ai fait des brownies - encore -. Je n'ai pas pu résister à la tentation. J'en ai à gogo des recettes de brownies mais celle-ci est spéciale. D'abord, il s'agit de la recette de Marc Grossman, tirée du superbe livre Un goûter à New-York ... rien que la couverture me fait baver, c'est dire ! Et puis, le mode de préparation, avec une partie des ingrédients à faire fondre à la poêle, m'a interpellée. Pour la science, pour l'histoire, par curiosité, pour vous et un peu par gourmandise, je me suis sentie investie d'une mission : l'essayer et ... tout vous raconter.

Avec les qunatités ci-dessous, vous allez pouvoir faire 16 belles parts de brownies dans un moule rectangulaire de 24cm. Si c'est trop, libre à vous de diviser toutes les quantités par deux ... mais a-t-on vraiment parfois trop de brownies ?


Ingrédients à fondre :
  • 325g de chocolat noir à 64-70% de cacao
  • 125g de beurre doux
  • 25g de cacao amer en poudre
Ingrédients à fouetter :
  • 60g d'huile de tournesol
  • 265g de vergeoise brune
  • 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille liquide
  • 3 oeufs moyens entiers
  • 3 jaunes d'oeufs
 Ingrédients secs :
  • 150g de farine T55
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 50g de grosse pépites de chocolat noir
  • 50g de noix hachées
  • 25g de beurre doux, en pommade
  • 110g de sucre en poudre
  • 6 spéculoos
  • 35g de farine T45
  • 125g de chocolat noir à 70% de cacao 
  • 100g d'oeuf
  • 1 pincée de sel 

ETAPE 1 : Préparation de la pâte à brownies
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Dans une poêle, faire fondre le beurre, le chocolat et le cacao en poudre à feu doux.
3/ Dans un bol, fouetter énergiquement l'huile, le sucre, la vanille, les oeufs et les jaunes d'oeufs.
4/ Mélanger les ingrédients secs puis les ajouter à la préparation fouettée.
5/ Incorporer ensuite la préparation fondue. La pâte est très épaisse, c'est normal.

ETAPE 2 : Cuisson et service
1/ Beurrer et fariner un moule rectangulaire.
2/ Verser la pâte dans le moule et enfourner pendanr 33 minutes. Oui, je sais, le temps de cuisson est bien précis, mais je ne fais que copier la recette ;-). Le gâteau sera craquelé sur le dessus et assez solide au toucher. 
3/ Laisser complétement refroidir sur une grille et découper en 16 carrés.


Voici le résultat :

Ci-dessus : les brownies après quelques heures, bien denses et chewy comme il se doit ... et ci-dessous, les brownies tout fraîchement sorties du four ... encore un peu tièdes et avec un coeur fondant.





 

mardi 18 août 2015

Fondants mortels chocolat & Spéculoos (recette de Christophe Felder)

En faisant mes courses, je suis tombée sur une collection de petits livres des Editions de la Martinière, je me suis approchée, toujours un peu curieuse lorsqu'il s'agit de bouquins de pâtisserie et, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que plusieurs d'entre eux étaient dédiés aux recettes de Christophe Felder (Mes p'tits choux, Succulents Spéculoos, Glaces et sorbets, Clafoutis ...). Ni un, ni deux mais .... trois livres ont bondi dans mon panier (j'ai rien pu faire pour les en empêcher). 

Ici, j'ai choisi une recette extraite du livre Succulents Spéculoos qui déborde d'idées de recettes gourmandes à réaliser à partir de Spéculoos faits maison ou bien simplement achetés dans le commerce. Les gâteaux, comme annoncé, sont mortellement fondants et atrocement bons : l'intensité du chocolat, le croquant épicé des biscuits spéculoos ... Hummmm un régal !

Avec les quantités ci-dessous, vous pourrez réaliser environ 8 petites tartelettes de 8cm de diamètre.  J'ai utilisé mes moules en silicone mais vous pouvez parfaitement vous servir de vos moules à tartelettes habituels ou, même, d'un moule à tarte grand format pour un fondant mortel à partager. Comme d'habitude, je ne saurais que trop vous recommander l'utilisation d'un chocolat de qualité (Valrhona, Cluizel, Callebaut ...) c'est vraiment ce qui fera la différence. 


Ingrédients pour les fondants :
  • 125g de beurre doux, en pommade
  • 110g de sucre en poudre
  • 6 spéculoos
  • 35g de farine T45
  • 125g de chocolat noir à 70% de cacao 
  • 100g d'oeuf
  • 1 pincée de sel
Ingrédients pour la finition :
  • sucre glace

ETAPE 1 : Préparation des fondants
1/ Faire fondre le chocolat au bain-marie. Réserver et laisser tiédir.
2/ Dans un récipient, travailler le beurre pommade à l'aide d'une spatule.
3/ Ajouter le sucre et fouetter le tout jusqu'à ce que le mélange devienne crémeux mais pas mousseux.
4/ Briser les spéculoos très grossièrement, réserver quelques brisures et mélanger le reste à la farine tamisée.
5/ Verser le chocolat fondu dans le mélange beurre-sucre. Mélanger à l'aide d'une maryse.
6/ Ajouter les oeufs petit à petit. Mélanger.
7/ Ajouter la farine-spéculoos et remuer délicatement.
8/ Beurrer et fariner les moules à tartelettes et déposer quelques brisures de spéculoos au fond de chacun.
9/ A l'aide d'une poche à douille lisse, garnir chaque moule aux trois-quarts.
10/ Placer les tartelettes au réfrigérateur pendant une heure.

ETAPE 2 : Cuisson et finition
1/ Préchauffer le four à 200 degrés.
2/ Enfourner les tartelettes pendant 10 à 15 minutes, selon le moelleux souhaité. J'ai laissé mes tartelettes 11 minutes au four car je les voulais très fondantes.
3/ Laisser les fondants tiédir à température ambiante avant de les démouler délicatement et les déposer sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
4/ Saupoudrer de sucre glace avant de servir.


Voici le résultat :



Pas à pas en photos :

On commence par faire toutes les pesées, une bonne habitude à prendre :


 On passe ses nerfs sur les Spéculoos (ils l'ont bien cherché !) :

 Le beurre pommade et le sucre ... un mélange bien crémeux :

On ajoute les oeufs et on mélange jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.

On ajoute le chocolat fondu :

On mélange bien puis on incorpore délicatement la farine aux spéculoos :

On dispose quelques brisures de spéculoos au fond de chaque moule :


On verse la pâte aux trois quarts de la hauteur des moules et on place au réfrigérateur !

Les fondants mortels à la sortie du four :

Une fois refroidis, on les saupoudre d'un voile de sucre glace :

À manger de suite ou bien à déposer à des gourmands de votre connaissance ;-)

Cookies aux pépites de chocolat et M & M's - LA recette que vous cherchiez

Vous êtes à la recherche de LA recette pour faire de beaux cookies bien ronds, qui ne s'applatissent pas comme des crêpes à la cuisson, ne sortent pas du four durs comme la pierre, croquants sur les bords et chewy au centre, rapides et faciles à faire sans mettre la cuisine sens dessus-dessous ? La recette ... parfaite ? TA-DA ! C'est celle-ci, fruit d'une longue et minutieuse exploration de la blogosphère afin de me vous dénicher la recette inratable ! Le plus : pas d'ingrédients farfelus et pas besoin de robot ! Non, non, en deux temps et trois mouvements la pâte à cookies est prête et ... si vous ne la dévorez pas crue instantanément, vous régalerez les gourmands.

Ce bijou provient du superbe site Sally's Baking Addiction (oui, c'est le blog d'une américaine mais autant aller chercher THE recette dans le pays spécialisé, non ?). Sally y explique à merveille le rôle de chacun des ingrédients et les étapes de la recette sont divinement bien détaillées. Je retiens le beurre fondu (et non pommade comme dans plusieurs recettes), le mélange de sucre blanc et de sucre brun (vergeoise) pour le côté humide et chewy, le bicarbonate de soude, le jaune d'oeuf supplémentaire pour le moelleux et ... la fécule de maïs qui permet au cookies de rester épais lors de la cuisson et d'avoir cette consistance soft-baked que l'on recherche.

Avec les quantités ci-dessous, vous pourrez réaliser environ 16 cookies bien dodus. Une fois préparée, la pâte crue peut se conserver au réfrigérateur pendant 2-3 jours ou bien au congélateur pendant plusieurs semaines. J'ai choisi de mélanger pépites de chocolat et M & M's dans mes cookies mais libre à vous de choisir ce que vous voulez ajouter à votre pâte : noix, éclats de caramel, raisins ... Si vous choisissez des pépites de chocolat, la règle ultime pour les cookies, c'est d'en utiliser de grosses ! Mieux vaut casser une tablette de chocolats en morceaux généreux que d'utiliser des pépites riquiquis ;-)


Ingrédients pour la pâte à cookies : 
  • 280g de farine T45
  • 1 cuillère à café (5g) de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère 1/2 (7g) de fécule de maïs (Maïzena)
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 170g de beurre doux
  • 135g de sucre brun (vergeoise brune)
  • 100g de sucre en poudre
  • 1 oeuf entier, à température ambiante
  • 1 jaune d'oeuf, à température ambiante
  • 2 cuillères à café d'extrait de vanille liquide
  • 100g de grosses pépites de chocolat noir
  • 80g de M & M's + un peu pour la décoration

ETAPE 1 : Préparation de la pâte à cookies
1/ Faire fondre le beurre, sur feu doux ou au micro-ondes. Attention, il faut à peine le faire fondre, laissez des morceaux et mélangez bien pour uniformiser, c'est tout.
2/ Dans un grand saladier, mélanger la farine, la fécule de maïs, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.
3/ Dans un autre saladier, fouetter le beurre, le sucre en poudre et le sucre brun.
4/ Ajouter l'oeuf entier et le jaune ainsi que la vanille liquide. Bien mélanger à l'aide d'un fouet.
5/ Verser le mélange liquide (beurre-sucres-oeufs-vanille) dans le mélange sec (farine-fécule-bicarbonade de soude-sel) et mélanger à l'aide d'une spatule ou d'une cuillère en bois. Le mélange va beaucoup épaissir, c'est normal et c'est exactement ce que l'on veut !
6/ Ajouter les pépites de chocolat et les M & M's et mélanger de nouveau.
7/ Couvrir la pâte de film étirable et placer au réfrigérateur pendant au moins une heure. Cette étape vous évitera d'obtenir un monocookie raplapla à la sortie du four ;-)
 
ETAPE 2 : Cuisson des cookies
1/ Préchauffer le four à 180 degrés.
2/ Déposer une feuille de papier cuisson siliconée ou une feuille de papier sulfurisé sur une plaque.
3/ Sortir la pâte à cookie du réfrigérateur et former des boules de 50g. Vous pouvez utiliser une cuillère à glace, c'est la mesure parfaite ! Mais je préfère former des boules de pâte que des dômes afin qu'ils soient plus épais. (voir photo)
4/ Disposer les boules de pâte sur la plaque, assez espacées et en quinquonce et déposer quelques petites de chocolat et des M & M's sur chaque cookie (c'est plus joliiiiii).
5/ Enfourner les cookies pendant 11 minutes, les sortir du four et les laisser sur la plaque pendant une dizaine de minutes avant de les transférer sur une grille jusqu'à complet refroidissement. Les cookies seront encore très mous à la sortie du four mais ils vont continuer à cuire un peu grâce à la chaleur de la plaque, il ne faut surtout pas les surcuire sinon bye-bye le soft-baked effect ! Conserver les cookies dans une boîte hermétique ... et recommencer !


Voici le résultat :


 


La recette en pas-à-pas et en photos ...

Les ingrédients secs d'un côté ...
Les ingrédients "liquides" de l'autre :
On mélange les deux :
On ajoute gaiement pépites de chocolat et bonbons multicolores :
Un petit tour au frais et on façonne de jolies boules ...
... qui deviennent de gros cookies au bout de 11 minutes :



 

dimanche 16 août 2015

Cakounet - cake coulant au chocolat doux - (recette de Philippe Conticini)

Un beau jour (ou peut-être une nuit ...) j'ai eu la bonne idée de "Liker" la page Facebook de Philippe Conticini. Au moins une fois par semaine on découvre une recette du Chef, on bave un peu devant son écran et on file acheter les ingrédients. C'est un peu du harcèlement moral quand même ces pages qui vous obligent à passer aux fourneaux en envoyant sans prévenir des recettes plus géniales les unes que les autres. Oui, oui, parce que j'ai aussi "liké" la page de Mercotte, celle de Pierre Hermé, celle de Christophe ... Michalak, celle de Christophe ... Felder et celle de Christophe ... Adam. Autant vous dire que je ne risque pas de tomber en panne de recettes .... mais le temps, en revanche, me fait cruellement défaut.

Revenons à notre Cakounet ... un nom tout doux pour un gâteau qui l'est tout autant (et je vais simplement copier ici les sensations décrites par Philippe Conticini lui-même) : un bon goût de chocolat, une "structure à la fois dense et fondante et un coeur coulant et suave" (à condition de surveiller la cuisson très consciencieusement) et un ingrédient original qui donne la "rondeur de goût" à ce cake : la farine de châtaignes . La recette est simplissime et rapide et le résultat au top. Alors, qu'attendez-vous ?

 Avec les quantités ci-dessous, vous pourrez réaliser un petit cake de 20 x 8cm (un moule à cake assez étroit). Avis aux amateurs de pâtisserie Dakarois : j'ai fureté un peu partout pour vous aider à dénicher tous les ingrédients de mes recettes, et la liste est par -ici-!

Ingrédients pour le cake :
  • 90g de chocolat noir 64 à 70% de cacao (on choisit du chocolat de qualité ! Valrhona, Cluizel)
  • 30g de chocolat au lait (de qualité !)
  • 115g de beurre doux
  • 120g d'oeufs entiers
  • 65g de sucre en poudre
  • 45g de farine T55
  • 15g de farine de châtaignes
  • 1 pincée de fleur de sel

ETAPE 1 : Préparation du cakounet
1/  Préchauffer le four à 160 degrés.
2/ Faire fondre, au bain-marie, le chocolat noir, le chocolat et le beurre. Réserver.
3/ Dans un saladier (ou dans le bol du robot, hein ;-)) fouetter les oeufs entiers avec le sucre en poudre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
4/ Ajouter les deux farines tamisées et mélanger délicatement, sans trop insister.
5/ Ajouter le mélange chocolat-beurre fondus ainsi que la pincée de fleur de sel et mélanger vigoureusement mais peu de temps. Le mélange obtenu doit être lisse et homogène.

ETAPE 2 : Cuisson du cakounet
1/ Beurrer et fariner le moule à cake.
2/ Verser l'appareil à cake dans le moule.
3/ Faire cuire pendant 25 minutes environ. Il est indispensable de bien surveiller la cuisson : le cakounet se veut coulant au centre, il ne faut surtout pas le laisser trop cuire. 
Laisser tiédir le cake avant de le démouler précautionneusement. Il se conserve (et se déguste) très bien à température ambiante mais c'est encore tiède ou chaud qu'il est le meilleur.


Voici le résultat :


À refaire mais en réduisant le temps de cuisson de quelques minutes afin d'obtenir un coeur encore plus coulant ... ;-)




Hop ! En boîte pour quelques chanceux ...